Partagez | 
 

 Solal Or-des-Temps / Warren Stigson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   11/12/2014, 17:16



Solal Or-des-Temps

Warren Stigson


Peuple d'appartenance :
Mésorian
Classe sociale:
Membre du Peuple
Métier:
Anc. Charpentier

Lieu de naissance :
Inconnu
Âge du personnage:
Supposé 29 ans
Clan actuel :
Marchesable
Surnoms et identités   :
Les principaux
Or-des-Temps (prénom Solal) – Il y a une notion de temps qui passe et de travaux inébranlables. Ce surnom est une référence à son métier et de ce qu'il peut faire avec un morceau de bois. S’il a un commerce, il est possible qu’il le nomme ainsi.

Warren Stigson – Il utilise ce nom d’emprunt quand il est obligé d’être acceptable pour son espèce. Le nom de famille est une invention pure et Warren est en référence pour Williams qui est le père de la femme de son ancien ennemi.  

Nom et prénom de naissance : Ils lui sont inconnus. Son désir de les connaître est puissant. Il veut voir la nature de ses racines. Il espère pouvoir avoir la chance d’appartenir à sa famille. Si, un jour, on lui révèle son identité, il y a fort à parier qu'il exigera qu'on le nomme comme il aurait toujours dû être nommé.

Autres surnoms (donnés en jeu)
Esprit-Pur : Une petite fille vive, courageuse et curieuse lui donna ce nom en référence à la couleur claire et lumineuse de ses tatouages et des petites étincelles que sa fourrure et ses armes lançaient.





PHYSIQUE

"Un mésorian avec quelques capacités améliorées
par le temps, assez pour être à l'aise dans ses tâches et être capable de se battre au besoin."


Taille : Poids : Couleur des yeux :
2m10
95 kg
Bleu turquoise
Couleur de la peau: Couleur des cheveux : Longueur des cheveux:
Hâlée
Châtain
Longs
Description physique générale de votre personnage   :
On lui a souvent dit qu’il avait un air de déjà-vu. Pourtant. La beauté de Solal est différente des paisibles mésorians, bien plus puissante et passionnée comme tirée des profondeurs de la terre, sombre, sans mélange, comme les pierres de liens noires qu’il porte à ses poignets. Il est imposant même pour son espèce, mais n’en a pas conscience ; ignorant même sa capacité à insuffler une volonté autre dans le cœur de ceux qui l’écoutent. Quand il parle à une foule, aussi grande soit-elle, on a l’illusion de sentir la chaleur rassurante de sa main sur notre épaule et le souffle doux de son murmure à nos oreilles.  

En général, il porte un long manteau à capuche, une tunique brodée, un pantalon et bottes en peaux. Ses longs cheveux châtains tombent en ondulations épaisses, souvent attachées par un lacet en cuir où pendent deux plumes d’épervier. Son regard prête peu à l’intimité.  
Une fois nu, on découvre des motifs sur ses épaules qui descendent en pluie vers ses bras, de même pour ses jambes jusqu’aux mollets. Deux lignes entremêlées caressent sa colonne vertébrale et se noient dans les dessins d’une large ceinture qui s’ancre dans son dos et entoure le ventre. Ces deux mêmes lignes se retrouvent en écho sur ses poignets.  Toutes ses gravures sont des aepelins noirs, ayant une faible lueur blanc-bleu la nuit, marquant au fer rouge tout adversaire qui oserait les toucher. Ces symboles montrent ses valeurs, son histoire et tout ce qu’il ne doit pas oublier.  

De son passé avec un chasseur sans clan, il en tire un entrainement quotidien et intensif qui muscle son corps et le force à être bien plus agile, rapide et silencieux que ses semblables. Ne croyez pas que ces talents le transforment en être invulnérable. Voyez-vous son pied droit, mal soigné, lui joue de petits tours et c’est de là que naît sa maladresse intermittente. De plus, convaincu de sa supériorité, un soir, il tenta de sauter par une fenêtre pour atterrir sur la selle d’un cheval, croyez-le ou non il a réussi, mais a eu mal à sa différence culturelle et n’a plus recommencé depuis.  Non, il ne sera jamais aussi habile qu’un okanaki, bien qu'il puisse jouer les acrobates sur les toits. Il n’a pas non plus la force d’un Torkos même s’il peut travailler sur des chantiers. C’est juste un mésorian avec quelques capacités améliorées par le temps, assez pour être à l'aise dans ses tâches et être capable de se battre au besoin.
 



MENTAL ET RELATIONS
"Une partie de lui croit qu’il peut être accepté comme il est, une autre a perdu tout espoir."

Que peut penser un inconnu de votre personnage:
On trouve de temps en temps des hommes venant des Cités Libres, qui troquent les peaux des animaux qu’ils ont tués pendant les mois propices. Il est peu amical, un distant à l’allure noble et ça ne reste jamais longtemps au même endroit.

Il ne cherche pas à se faire des amis, respecte la parole qu'il a donnée et attend qu'on fasse de même.




Comment ses proches décriraient votre personnage :
Ayant vécu une grande partie de sa vie avec une nature âpre, Solal a développé un foutu caractère à humeur changeante. Faites attention car à la naissance d’une relation, une parole imprudente, une attitude un peu hautaine, suffissent pour qu’il s’en aille à jamais. La fierté est le trait qui marque le plus son caractère. Il ne peut admettre qu’on lui dicte sa conduite, s’estimant assez grand pour savoir ce qu’il lui faut.

Au fond, c’est une âme sensible et sentimentale qui désire ardemment transformer ses actes en faits héroïques afin de défendre une cause ou de hautes valeurs morales. Et de ce type de mentalité, quand ceci n’est pas possible, se dirige tantôt vers le rêve, tantôt vers la piété. L’ombrageux se fait conteur et c’est dans un art inconscient que cet homme sans culture traduit ses émotions et ses rêves. Né avec un sens naturel de la composition, un don inné pour le mouvement, le pittoresque et la couleur ; delà naissent la forme et le ton, cette impression littéraire de ses légendes. Sans s’en rendre compte, il parle de ce qui touche au plus vif de son être, imprime le timbre, donne le frisson de sa personnalité. Il transmet. Alors, sur un tel terrain, l’esprit religieux ne peut que pousser spontanément. C’est un incurable idéaliste qui s’étoufferait dans la réalité. Il a besoin de mystérieux horizons, d’un ailleurs, d’un espoir de monde meilleur.

C’est un esprit complexe ayant des tendances individualistes (désirer un certain isolement) mais est fait cependant pour la vie en groupe, pour cet esprit de clan. En vérité, c’est à la famille, image sainte et lumineuse, qu’il cherche à se sacrifier pour prouver son courage et son intensité. Ce privilège lui fut par deux fois retiré laissant de profondes et douloureuses blessures. Sa logique est toute de sentiments.

En résumé. Sa susceptibilité le transforme en force brute, rude et sauvage. Pourtant, son hospitalité peut être digne d’être célébrée (c’est un excellent cuisinier par exemple et possède grand sens de l’humour). Par conséquent, dites-vous que Solal a conservé quelques traits d’une mentalité ayant subi trop longtemps un fort isolement, garde une certaine timidité, souffre d’un complexe d’infériorité et craint plus que tout le ridicule. Il faut le rassurer pour obtenir sa confiance. Il est déconseillé de le trahir.


Intérieurement comment se décrirait votre personnage :
Il pense que s'il avait été parmi ces nobliaux, on aurait bien volontiers prit sa froideur comme une marque évidente d'un patrimoine génétique courtois et on dirait que son mauvais caractère est une preuve de charisme. Et c'est à partir de là qu'il se dit qu'il aurait bien aimé taquiner quelques hypocrites pour son dîner.

Non. En fait. Tout simplement. Il a conscience qu'il est un homme simple avec des rêves trop grand pour lui. Alors, à défaut, il s'évertue de devenir chaque jour quelqu’un de bien malgré son paquet de défauts et d’imperfections. Au jour le jour, au mieux et au plus juste, avancer pour produire quelque chose qui le dépassera peut-être.


Globalement que pense votre personnage des deux autres peuples ?
Okanakis : Il y a certes un tronc commun de lois et de coutumes, mais pour le reste, tout est différent d’une tribu à une autre. Donner un avis sur une culture aussi grande pourrait l’entrainer à débattre durant des heures sans se lasser.

Mésorians : Une partie de lui croit qu’il peut être accepté comme il est, une autre a perdu tout espoir. Il refuse d’admettre cette souffrance à ses amis et d’avouer qu’il commence à pardonner sa race pour ces années humiliantes où il fut rejeté, traqué et blessé.

Torkos : Un sacré sens de la fête, une franchise à toute épreuve, pas du genre à se casser la tête, des combattants qui ne connaissent pas la peur… Pour lui, les torkos font les meilleurs compagnons d’armes d’Archipel. Il ose même croire que Bersok est un très mauvais joueur et reviendra quand il aura fini de bouder.  


Quelles relations et attitudes votre personnage entretient-il vis à vis de la religion:
Il ressent un profond sentiment de reconnaissance et de gratitude envers Eliwha et Hygérie. Chaque matin et chaque soir, il leur adresse une prière, sans rien leur demander, juste pour les remercier (Eliwha principalement pour tout ce que son peuple lui a appris et les valeurs qui en ont découlé, pour ses tatouages qui le protègent… Hygérie pour sa tolérance, sa patience et lui donner indirectement l’espoir qu’un jour son peuple l’acceptera, puisqu’elle ne l’a pas abandonné).

S’il veille à la bonne santé de son corps, c’est parce que cela lui plaît. S’il veille à adapter son hygiène de vie sans se frustrer, c’est tout d’abord pour lui. Et qu’Hygérie ne se plaigne pas, cela fait huit lunes qu’il n’a plus touché à son délicieux tabac à pipe. Huit lunes ! Et encore, il fumait que deux fois l’an si l’année était faste… Alors qu’on ne commence pas à lui faire la morale car c’est la méditation qui l’a aidé à franchir ce pas.


BIOGRAPHIE

"Nous vous raconterons les mémoires d’un homme qui apprit
que ce monde n’est pas sûr, et de l’énergie qu’il déploya
pour se sentir en sécurité."

Solal est :
Veuf
Famille proche:
Donnell d'Ileval
Fortune :
Cagnotte

Ses relations :

Parents adoptifs.

Sendhil Havre-Sombre - Okanaki sans clan, chasseur, décédé : Warren se sent proche de son ancien ami qu’il a quitté en bons termes.

Mayenka Coeur-Doré - Okanaki sans clan, chasseur, décédé : S'il y a bien un exemple à suivre, c'est bien lui.


Famille proche (belle-famille)

Ambre Donnell - Mésorianne, Marcheuse (prédéfini), belle-sœur : Une relation fraternelle les unit. Face à tout ce qu'elle a dû affronter et ce qu'elle a accompli, Solal en tire une grande fierté.

Anita Donnell – Mésorianne, décédée, première femme : Son entrée et sortie dans sa vie ont généré beaucoup de prises de consciences et d’événements qui ont bouleversé sa vie. Elle lui insuffla un désir de vie heureuse et lui montra l’importance de l’honnêteté dans une relation.



Moins proches.

Les Grands Enfants de l’Orphelinat Corwin Marchefer – De 23 à 56 ans, mésorians et torkos : Au Nord d’Ileglace, à une heure de marche, on trouve un petit bâtiment accompagné d’un grand jardin et des gens bien déterminés à les entretenir pour ne pas que les orphelins ne soient livrés à eux-mêmes. Cependant, un homme de petite noblesse désire acquérir cet endroit pour en faire une bibliothèque.
Si Warren a fait leur rencontre, ce n’est que par accident. S’il a décidé d’épouser leur combat, c’est parce que ces Grands Enfants lui ont sauvé la vie en l’aidant à faire fuir quelques mercenaires qui furent à ses trousses. Désormais, quand il peut, il aide aux fourneaux et cherche des précepteurs pour créer une sorte d’école pour tous (adultes comme enfants).


Son histoire :
Il a été abandonné à la naissance, puis ramassé par deux chasseurs sans clan qui virent en lui une opportunité de fonder une famille. Il fut nommé Solal en référence à l’astre du jour.

Dans cette histoire on ne parlera pas de loups guidés par une puissance divine, ni de rêves prémonitoires, encore moins d’intuitions salvatrices. En ces lignes, nous vous raconterons les mémoires d’un homme qui apprit que ce monde n’est pas sûr et de l’énergie qu’il déploya pour se sentir en sécurité.


1623 – 1630 : Les terribles mâchoires de pierre.

L’enfant vécu modestement dans différents clans okanakis de la Chaîne des Epieux ; veillant à garder un certain sang-froid face aux moqueries courantes de ceux de son âge, afin de ne pas porter préjudice à ses mentors. Il eut certes quelques amis mais la moitié périt à cause des conditions de survie difficiles. L’amour et l’attention de ses pères « adoptifs » lui permirent de ne pas se renfermer sur lui-même. Il grandit trop vite.

1631 – 1637 : Mayenka.

L’un de ses pères mourut épuisé par un hiver rigoureux, plongeant son compagnon dans une profonde mélancolie et conduisit son fils à renoncer à son enfance. Refusant de perdre son second père, il en prit soin, essaya de vaincre sa paresse, apprit de ses erreurs, ne le laissa pas un instant seul et discuta sur l’unique sujet qui l’animait un peu : la chasse.
Au fils des saisons, la conversation s’épuisa et pour éviter que Sendhil se referme de nouveau et que la tristesse ne l’emporte, Solal décida de passer outre son aversion des armes et lui demanda de faire de lui un chasseur. Il avait conscience de ses limites et voyait bien que même un okanaki aussi diminué que son père, le surpassait sur bien des points. Cependant, il était prêt à fournir beaucoup d’efforts et à faire tous les sacrifices pour que Sendhil conserve une petite étincelle de vie.

Entraînements drastiques d’assouplissement, de souplesse, de mobilité et d’endurance. Bases du combat avec des tolohoks en bois et du tir à l’arc. Si Sendhil était handicapé, sa langue était encore vive. Il ordonna, commenta, complimenta et hurlait de joie quand son fils réussissait. La difficulté augmenta petit à petit, les armes factices furent remplacées par des réelles. Petit à petit, son père reprit goût à la vie. Oh oui, Sendhil avait beaucoup de mal à cacher sa fierté. Son fils fera un chasseur respectable et c’est tout à son honneur.

Pourtant, Solal avait une autre vision de son avenir. Il rêvait de devenir sculpteur sur bois. Il devait avoir treize ans quand il osa poser des questions à quelques artisans. Il avait déjà taillé quelques flèches dans le passé et voulait pousser l’expérience plus loin. On lui prêta quelques outils et donna un bout de tilleul, puis un autre, puis un autre... Il chercha de nombreux conseils pour rendre ses créations plus réalistes et passa son temps libre à observer la nature, les hommes et les animaux. Cette passion pour cette matière noble l’aida à supporter les entraînements et le caractère de Sendhil et à seize ans, il prit une décision qui scella son destin.


1637 : Prendre sa vie en main.

Le vieux mentor mit tant d’années pour trouver un clan qui accepta de faire passer l’épreuve de chasseur à un mésorian et de l’accepter en cas de réussite que Solal n’eut pas le courage de lui refuser. Cependant, plus les jours passèrent, plus il ressentit une impression désagréable : celle de renier une partie de lui-même en cas de réussite. Il décida de passer outre, hors de question de couvrir Sendhil de honte. Et au bout du cinquième jour quand la chance lui mit devant lui un magnifique cerf, quand il comprit qu’il ne le tuerait pas pour sa viande mais par orgueil, il décida de le laisser sauf et reparti vers le campement. Le Chef lui demanda pourquoi le protégé de l’arrogant Havre-Sombre avait-il échoué ; Solal lui rétorqua qu’il n’était pas prêt et qu’il refusait d’éteindre une vie pour prouver les capacités de son père. Alors au lieu de négocier une place pour lui dans le clan, il le fit pour Sendhil (ce qui n'a pas été une mince affaire).  

Le plus étonnant dans cette affaire fut la réaction débonnaire de Havre-Sombre quand il reçut les résultats de cette épreuve. Il montra même une grande joie devant les autres quand son fils lui annonça sa volonté de devenir sculpteur sur bois et que désormais, il voyagerait seul. Sendhil lui souhaita le meilleur.


1639 – 1644 : Un bon apprenti.

A Givregöor, un vieux sculpteur sur bois l’accepta en tant qu’apprenti. Sympathique, il lui apprit en plus les bases de la lecture, de l’écriture, quelques us et coutumes de leur peuple respectif mais surtout, à compter parfaitement.

En 1641, il tomba amoureux d’une jeune femme fraîchement débarquée d’Ileglace et l’épousa dans les jours qui ont suivi. Deux années plus tard, leur bébé mourut pendant l’accouchement, Anita le suivit quelques minutes plus tard. Les aides de son maître et de quelques amis lui permirent d’affronter le quotidien. Quand son apprentissage se termina, Solal vendit sa petite maison et arpenta de nouveau des terres plus familières.
 


1645 – 1647 : Sur les routes rocailleuses d’Epieux.

Il rencontra de vieux amis dans les clans de son enfance. Il apprit d’ailleurs à faire toutes les pièces en bois qui composent une yourte et en construisit quelques-unes dont une avec des piliers ornés. Entre-temps il sculpta quelques bustes qu’il troqua dans les marchés pour quelques vivres. On le surnomma Or-des-Temps.

Il trouva dans une poche de son sac de voyage, un vieux linge qui protégeait une pierre de lien. Sa jumelle appartenait à Havre-Sombre et elle était noire comme le deuil. Son protecteur était donc mort et cette nouvelle signa le début d’une série sombre.


1647 – 1650 : Faire fit de son destin.

Il crut, au tout début, être l’homme le plus malchanceux d’Archipel. On lui avait parlé de bandits de grands-chemins qui aimaient voler et tuer, jamais il aurait cru qu’il tomberait trois fois sur ce type d’énergumènes en moins de trente jours. Pourtant, on lui avait dit qu’ils étaient assez faciles à combattre, sauf pour les plus renommés, et qu’il n’avait donc rien à craindre compte tenu de ses capacités. Après tout, tomber sur des bons n’arrive qu’aux autres. Oui mais là, ils étaient assez coriaces et il faillit perdre la vie plus d’une fois. Quelque chose clochait.  

Plus le temps passait, plus les « bandits » avaient des allures d’assassins. Ils étaient plus silencieux, fourbes et versés dans des arts morbides. Quelle ironie ! Celui qui aurait dû être chasseur devint une proie.

Les premières saisons, constatant que son art du combat ne pouvait suffire à s’en protéger, Solal prit la fuite, chercha à se cacher et devint une sorte de rôdeur. Puis, rongé par la honte de se voir lâche, il décida de commettre des actes d’imprudences de plus en plus grands. Quitte à mourir, autant le faire avec panache.
Pour se faire, il devait comprendre les différentes façons d’agir de ces meurtriers. Il utilisa son savoir rouillé de chasseur pour les observer et c’est là qu’il fit les rencontres qui lui sauvèrent la vie. Voyez-vous, ces hors-la-loi laissent toujours un petit cortège de personnes travaillant pour obtenir vengeance et, une infime partie aime que ce travail ne soit pas fait par un autre. Cette part d’humains tapis dans l’ombre voyait en Solal, un bon moyen de l’utiliser pour arriver à leurs fins. En 1648, Solal servit d’appât pour capturer un de ses poursuivants. La prise fut interrogée longuement avant d’avouer le nom de son commanditaire qui n’était qu’autre que le Doyen d’Ileval, Sorel Delenol. Les raisons ? Depuis quand un mercenaire posait des questions quand de l’argent était en gain ?
La réaction de Solal à cette nouvelle fut violente. Monsieur était trop fainéant pour se bouger les fesses ? Soit. Le mercenaire aurait la vie sauve pour donner ce message à Sorel, à voix bien haute (et comme il est gentil, il a même autorisé le messager à écrire tout ça pour qu’il n’oublie rien) :

« Doyen, je voudrais te dire que je te pardonne. Pas pour soulager une conscience mais parce que tu ne mérites pas qu’on puisse t’accorder du temps. Pardonner c’est aussi tuer celui qui nous a fait souffrir et tu as été très présent ces dernières saisons.
Je te devine. Tu as un goût pour faire du mal aux autres gratuitement (sinon pourquoi moi ?). Si tu es comme mon ancien mentor Sendhil Havre-Sombre, tu dois aimer torturer ceux que tu aimes le plus. Alors, pour montrer ma sympathie envers ta famille et te remercier, je vais prendre la première lettre du prénom de ton beau-père. Désormais, dit à tes hommes qu’ils pourchassent Warren Stigson. Je te prie de pardonner ce que je vais faire. Je souhaite attiser ta colère pour que ta famille puisse respirer un peu. Veux-tu ?

Saches que je ne tremble pas devant les enfoirés dans ton genre. Alors rentre ça dans ta petite caboche car je ne te le ferais pas dire deux fois. OUI, je vais vivre au grand jour. OUI, je prendrais une femme et lui faire des bambins, qui auront les leurs et qui se foutreront bien de ta poire quand je leur dirais que tu as voulu me supprimer. OUI, je deviendrais célèbre par mon travail. OUI, je suis le maître de mon destin. Tu sais c’est quoi le plus drôle dans tout ça ? Tu prends un si mauvais chemin que tu me montres les exemples à ne pas prendre. Je te remercie rien que pour ça.  

Oh ! Je ne suis pas ingrat. Grâce à toi, j’ai pris conscience que je n’ai plus rien à perdre et pour cette nouvelle vie, je te remercie également. Bien le meilleur Sorel le péteux et gros bisou sur ta fesse droite.

Si, tu es finalement quelqu'un de bien. Tu me dois alors un paquet d'explications. »

Warren tenta ensuite de vivre le plus « normalement » possible, aidé par des gens qui voulaient toujours se venger des mercenaires qui étaient à ses trousses.
Un an plus tard, comprenant qu’il aurait toujours du travail en prenant ce chemin, il se reconvertit dans l’apprentissage des nombreuses techniques de construction et de réparation des charpentes mésoriannes. En 1650, Il fut reconnu apte par ses anciens maîtres en réalisant une maquette de charpente de toit associant plusieurs difficultés de tracés.


1650 – Fin de l’hiver. (chronologie)

Début de l’été :
• Assassinat du Doyen Sorel Delenol - Aucune garantie pour les mercenaires d’être payés
• Tentative d’assassinat qui se solde par un abandon - Trêve
• Vente de ses biens (cagnotte) – Quitte sa vie mésorianne
• Reprend son nom okanaki et délaisse sa fausse identité.
• Rencontre d’un Pèlerin (Marchesable) – Proposition de l’accompagner au campement


Jusqu’à la fin de l’été :
• Les Marchesable l’acceptent pour quelques jours, Solal Or-des-Temps s’adapte rapidement.
• On lui a accordé des décades supplémentaires au cours desquelles il entre dans cette communauté. Ceci c’est fait naturellement.



Son inventaire :
Obsidiennes : Il porte à chacun de ses poignets un imposant bracelet de force en cuir, orné d’une grosse obsidienne.
Ces bijoux sont des marques du deuil de sa femme et de son fils.


Pierres de liens : Il porte également, autour du cou, deux pierres de liens qui sont en contact constant avec sa peau (et cachées par sa chemise).
La première a été connectée à Sendhil Havre-Sombre et vient de mystérieusement reprendre vie.
La seconde a été liée à sa défunte femme (dont la pierre jumelle est conservée précieusement dans un linge).


Armes : Un carquois, un arc et des flèches.
Deux tolohoks.
Un tëmtohok dans son fourreau de bois foncé.
Tous sont adaptés à sa taille, ne sont pas enchantés, mais sont personnalisés par des bas-reliefs de cervidés quand cela est possible.




AUTRES INFOS


"Merci pour votre lecture et à très bientôt ! "



COMMENT SE PRONONCE LE PRÉNOM/NOM DE VOTRE PERSONNAGE ?
Ouaréne Stigsonne / Ssolale Ore dé ten


ÊTES-VOUS SUR D'AUTRES FORUMS SUSCEPTIBLES DE VOUS PRENDRE DU TEMPS ?
Je ne pense pas.


SINON, POURQUOI AVOIR CHOISI ARCHIPEL ET COMMENT VOUS NOUS AVEZ TROUVÉS ?
Via un ancien partenariat. Et cela reste toujours un coup de cœur.♥️


EN CAS DE DÉPART QUE VOULEZ VOUS QUE DEVIENNE VOTRE PERSONNAGE
(Cochez la réponse qui se rapproche le plus de votre souhait)
[]J'accepte qu'il soit mis en prédéfini
[]J'accepte qu'il soit considéré comme disparu
[]J'accepte qu'il soit considéré comme mort
[puce1]Autre. (Il réussi à refaire sa vie. Il est heureux. Tout simplement.)


ET SINON, DÉCOUVRIR L'UNIVERS D'ARCHI VOUS AVEZ TROUVÉ QUE ... ?

(Cochez la réponse qui se rapproche le plus de votre ressenti)
[puce1] C'était assez facile et agréable, je n'ai pas rencontré de difficultés à comprendre le tout
[puce1] C'était long quand même, j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour tout intégrer.
[ ] Pour être honnête, je n'ai pas lu l'ensemble des sujets, je me suis concentré(e) sur ceux qui étaient importants pour mon perso, je verrais les autres plus tard


SI VOUS DEVIEZ VOUS QUALIFIER COMME JOUEUR VOUS DIRIEZ :

Très actif
Plutôt actif
Moyennement actif (vie irl très chargée)

Actif dès que je le peux (Je peux avoir des longues périodes sans que je puisse me connecter)
 


UNE DERNIÈRE CHOSE Á NOUS DIRE AVANT QUE L'ADMIN NE VOUS VALIDE ?
Cookies ?

CREDITS

Cliquez sur les puces.

puce3 the fifth world : noahbradley
puce3 Built to Last : shutterbones (avatar actuel)
puce3 moon and star : mezamero
puce3 snowy speedie1 : michalkus
puce3 False sun : JadeMere
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   26/12/2014, 17:39

Alors ? Elle en est où cette fiche ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   26/12/2014, 18:48

Il en est que j'y arrive vraiment pas avec son histoire. Bon, comme tu le vois sur la fiche (as-tu vu le planning ?) je n'ai pas chomé mais on ne peut pas dire que cette partie soit concluante (et j'en ai tenté des trucs cette semaine).

Et c'est juste ça qui bloque en plus. Bref. Voilà. Je vais tenter de pondre le peu de trucs que j'ai, ce week-end, et on verra bien. Mais je ne suis pas du tout convaincu par ce que j'ai fait dans cette partie là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   26/12/2014, 19:21

Citation :
Il en est que j'y arrive vraiment pas avec son histoire.

On t'avait pourtant dis que ce genre de perso était difficile. On t'avait aussi dit de ne pas chercher compliqué quand tu pouvais faire simple. Le coup de Soline que tu as abandonné parce que tu te tordais trop l'esprit sur son histoire, ça passe une fois mais pas deux. J'ai vraiment l'impression que tu commences à te jouer de nous et des gens avec qui tu fais des liens avec tes persos et ça ne passe plus pour moi. J'étais contente de te voir revenir parce que je pensais que tu avais enfin eu l'inspiration et pris des bonnes résolutions, mais 3 mois après tu n'as toujours rien de concret ? On revit le même scénario qui commence à me courir sérieusement. Et quand le personnage sera fini ? Tu vas aussi attendre des mois avant de rp parce que tu te bloques pour des détails ?
Être minutieux c'est bien mais si ça tue le plaisir de jeu, ça sert à rien. On est ici pour se détendre et jouer sans se prendre la tête. Tu n'écris pas un personnage de roman. Il faut que tu réalises ça. Et si tu n'arrives pas à te défaire de cette manie, c'est peut être que le format "Role play" ne te convient pas. Ça n'a rien de dramatique en soit, si tu es plus fait pour l'écriture de roman que de rp.
Mais faut te mettre d'accord avec toi même : si tu fais du rp c'est pour une faire une fiche et se prendre au jeu.
Si tu n'arrives pas à changer ta façon de faire et d'aborder le problème tu n'arrivera jamais à aboutir un perso sur un forum.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   31/12/2014, 11:23

Terminée.

J'espère que l'histoire est simple, je n'ai pas eu le temps de me relire, mais bon, la fiche est terminée.

Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur - Correcteur en chef
avatar
Administrateur - Correcteur en chef

Messages : 564
Date d'inscription : 24/04/2013

INFO PERSONNAGE

Age du personnage :

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : #C43418

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   4/1/2015, 18:02

Bonjour Warren,
Je passe en coup de vent pour signaler que j'ai fait une première lecture de ta fiche, et te ferai un commentaire le plus rapidement possible Smile



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur - Correcteur en chef
avatar
Administrateur - Correcteur en chef

Messages : 564
Date d'inscription : 24/04/2013

INFO PERSONNAGE

Age du personnage :

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : #C43418

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   6/1/2015, 11:49

Voilà mon petit commentaire Smile

Tout d'abord les quelques points sur lesquels je ne suis pas sûr de t'avoir compris; histoire que l'on soit bien d'accord Smile



puce 2 «Alors, sur un tel terrain, l’esprit religieux ne peut que pousser spontanément. »
Tu peux m’expliquer ce que tu entends par « l’esprit religieux » ? Smile

puce 2  « Les Grands Enfants de l’Orphelinat Corwin Marchefer »
Je n’ai pas bien saisi ce qu'est cet orphelinat exactement. Une sorte d'orphelinat pour tous âges? Je présume que tu développeras davantage ce « groupe » en RP ?

puce 2 « Il est bien connu qu’un enfant est fidèle dès qu’on lui réduit sa nourriture et n’a aucune envie d’être libre. »
Je n’ai pas bien saisi ça Smile Je ne suis pas vraiment d’accord avec cette affirmation, mais est-ce que c’est un avis de joueur, du personnage ou (éventuellement) une mauvaise formulation ? ^^ (Dans tous les cas, "je ne suis pas d'accord" ne veut pas dire "enlève-le, tu as tord", mais "explique-moi ton point de vue" Wink )


Ensuite:

puce 2 « Né avec un sens naturel de la composition, un don inné pour le mouvement, le pittoresque et la couleur »
Alors, qu'il ait une prédisposition aucun soucis, mais on est d'accord qu'il ne peut pas être un petit génie à partir de rien, et qu'il a du aussi développer son talent à force de pratiquer?

puce 2 "Anita Donnell [...] lui montra l’importance de l’honnêteté dans une relation. » Ce n’est pas très développé dans l’histoire, c’est voulu ?
D'ailleurs sur l'ensemble de cette relation:
« En 1641, il tomba amoureux d’une jeune femme fraîchement débarquée d’Ileglace et l’épousa dans les heures qui ont suivi. » C’est… rapide ^^ En soi, pourquoi pas, mais est-ce que tu peux juste nous expliquer en deux mots pourquoi il l’épouse aussi vite, éventuellement comment c’est prit par son entourage ? Pas besoin de faire un pavé, ne t’en fais pas, mais c’est une situation suffisamment extraordinaire pour le souligner ne serait-ce qu’un peu.

puce 2 La raison pour laquelle Sorel Delenol veut le faire tuer, c'est voulu que ça n'apparaîsse pas dans la fiche?
Du moment que la raison va à Samaël, et étant donné que nous sommes au courant de ce « détail » ça nous va, donc c’est juste pour vérifier.



Voilà, tu noteras que pour beaucoup de points je veux juste vérifier que l'on est d'accord, je n'ai pas lu de choses trop "choquantes", surtout que tu disais que ce qui n'est pas détaillé ici l'est de côté pour toi.
Il y a dans ta fiche plusieurs petits détails qui m'ont spécialement plu en tout cas Smile Tu as beaucoup travaillé cette fiche et ça se sent.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   6/1/2015, 17:11

Bonjour,

Merci de ton attention. Je te donne les réponses à tes questions.

> "Alors, sur un tel terrain, l'esprit religieux ne peut que pousser spontanément."

Ni plus, ni moins, que ses histoires ont souvent une morale proche d'un des préceptes d'un des dieux d'Archipel ; cela vient spontanément et ne choque pas car le terrain est fait pour.

> "Les Grands Enfants de l'orphelinat Corwin Marchefer"

Corwin Marchefer a fondé un orphelinat loin de toutes les tentations des villes, afin d'offrir un avenir autre aux enfants (en particuliers ceux des rues). Après sa mort, on nomma les Grands Enfants, les personnes qui ont vécu une enfance dans ce bâtiment et qui payent une partie des frais et/ou restent dans les lieux pour les entretenir. Il y a aussi deux familles torkos qui sont liées à ce lieu (et aucune ne désire être affranchie) et qui appartiennent aux descendants de Corwin (et assurer les frais de deux familles torkos en plus de l'orphelinat devient de plus en plus difficile).

Donc. Cet orphelinat est un orphelinat. Mais Warren pense qu'il est possible d'attirer les mécénes en ciblant plus large. Il y a beaucoup de personnes qui ne savent ni lire, ni écrire, ni compter ; une école pour tous les âges pourrait être une bonne idée. Et il compte utiliser la partie vacante du bâtiment.

Au départ, je suis partie sur un décor de futurs rp. Si tu crois qu'il y a un potentiel pour créer un groupe, ben, pourquoi pas.

> "Il est bien connu qu'un enfant est fidèle dès qu'on réduit sa nourriture et n'a aucune envie d'être libre."

Dans mes écrits, je tente au maximum d'éviter de donner mon point de vue sur un personnage même si je ne suis pas d'accord avec lui.

Pour résumer. J'ai édulcoré les horreurs que Solal a subit. Puisque tu veux de plus amples explications, je te les donne en spoiler car c'est un sujet sensible. Tu comprendras également, je pense, quelques traits de la personnalité de Warren et du fait qu'il ne veux plus être coupé de l'éducation.

Spoiler:
 

Cependant. Tu l'as lu. Solal est parti quand l'occassion se présenta. Il n'a d'ailleurs jamais cherché à reprendre contact avec Sendhil. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'il aide les Grands Enfants. Il protége donc avec ses maigres moyens les valeurs qui lui tiennent à coeur.

> "Né avec un sens naturel de la composition, un don inné pour le mouvement, le pitorresque et la couleur"

J'ai écrit qu'il sait placer ses idées dans un cadre crédible et vivant. Il a beaucoup voyagé, vu de magnifques paysages, étant entre deux cultures il a un certain recul mais aussi son propre monde imaginaire...
Donc si tu veux un développement de talent à force de pratique, ben, pourquoi pas. Tu veux que je le marque quelque part ? (Quoique connaissant Warren, il ne serait pas du genre à accepter de l'argent contre une histoire)

> "Anita Donnell"

Si ce personnage dérange, je peux la supprimer. Pas de soucis dessus.

Si on la garde, elle sera une sorte de voix de sagesse dans les rp (enfin dans les débuts du jeu). Si le mariage rapide dérange, je peux changer ça. Si non, l'explication est juste tellement bête... Cela lui a juste paru évident sur le moment. Elle n'avait pas peur de lui, était même curieuse de voir qu'il n'avait pas réagit en voyant son bras calciné, ils ont blagué, discuté pendant de longues heures et se sont rendus compte que le mariage devenait une évidence. C'est un coup de foudre en somme.

Les proches de Warren ont cru à une blague de sa part et ceux qui furent contre ont été invité à prendre la porte. Les proches d'Anita ont été heureux qu'elle se marie avec le premier venu, persuadés qu'aucun homme sain d'esprit aurait accepté une handicapée. Pas pour rien que ses parents l'ont marié.

Dois-je supprimer ? Changer quelque chose ?

> Raison qui ont poussé Sorel à tuer Warren.

Ah oui, c'est voulu que cela n'apparaisse pas dans ma fiche ! Sam est ok pour la raison.

En espérant que je n’ai pas été trop brouillon.
Merci pour ton petit message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   6/1/2015, 19:39

Alors je vais laisser Faço répondre à tout ça, mais j'ai une question :

-Le scultpeur de Givregöor qui lui apprend à compter, il tient ce savoir d'où ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   6/1/2015, 19:55

Archibald Gardien fut un joaillier reconvertit en sculpteur. Il est né dans une famille bourgeoise de Belhovre (joailliers), fils unique. Vers 40 ans, constatant que sa vie rangée le rendait malheureux, il décida d'abandonner femme et enfants pour Ileglace (en souvenir heureux d'un voyage dans cette ville, vers ses 12 ans). Puis quand il eut une certaine renommée (vers ses 55 ans), il déménagea à Givregöor (la façon de vivre lui convenant bien mieux). Il y est resté depuis et forme des apprentis, de temps en temps.

Édit: il sait compter parce qu'on lui a apprit petit (précepteur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   6/1/2015, 20:23

Et donc c'est un Mésorian ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   6/1/2015, 20:28

Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   6/1/2015, 20:49

Haaaa d'accord ! J'avais pas compris comme ça ! Dans ce cas je laisse Faço gérer la fin de la validation. Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur - Correcteur en chef
avatar
Administrateur - Correcteur en chef

Messages : 564
Date d'inscription : 24/04/2013

INFO PERSONNAGE

Age du personnage :

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : #C43418

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   6/1/2015, 23:12

Tu es validé

   
Merci pour tes explications, j'ai mieux compris certains points qui m'échappaient un peu!
Voilà un personnage très intéressant, très complexe et riche, et une fiche parsemée de détails qui m'ont beaucoup plu! ("Il a mal a sa différence culturelle"... Je la garde.)

   Mais surtout il ne faut pas oublier que :

    puce1 Un guide de post-Validation est à ta disposition pour te guider dans les possibilités que t'offre le forum.

    puce1 Tu as le droit de faire à la fois  :
   -2 sujets dans la zone de jeu,
   -3 sujets dans la zone d'approfondissement.
   -Sujets à volonté dans la zone de Rp alternatif

    puce1 Il faut impérativement prévenir des longues absences (plus d'une semaine) ici, sinon ton compte risque d'être supprimé pendant les phases fréquentes de suppression des comptes inactifs.  
   
  puce1 Tu as le droit à 4 multi-comptes et qu'il faut attendre 1 mois entre chaque, et avoir fini au moins 2 sujets (avec au moins deux joueurs différents) avec le dernier compte inscrit.

   puce1 Il te faut un minimum de 150 messages comptant au moins 2 RP terminés par compte pour pouvoir faire de la pub et afficher un bouton 88*31 d'un forum dans ta signature .


   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   11/2/2015, 15:38

Modifications mineures de la fiche personnage :

=> Avis sur les dieux : J'ai changé tous les "mois" en "lunes" (normalement, il ne devrait plus y en avoir dans la fiche)
=> Caractère : J'ai supprimé "suraiguë" à susceptibilité (avec ou sans ce mot, ça ne change rien au sens de la phrase, ni au caractère du personnage)
=> Historique de la fiche : J'ai mis tout ça en hide et en spoiler, histoire de faire un peu de place (et puis ce truc ne sert plus à rien, je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   4/3/2015, 15:35

Modification majeure de la fiche personnage
Suppression d'une grande partie des parties pas jolies.


- Modifications de la partie : vision d'ensemble de mon personnage sur ses proches -

Ancienne version de Sendhil Havre-Sombre :
Citation :
Sendhil Havre-Sombre - Okanaki sans clan, chasseur, bon samaritain, décédé : Warren se sent proche de son ancien ami qu’il a quitté en bons termes. Il lui doit beaucoup de choses après tout, c’est lui qu’il l’a élevé.

Nouvelle version de Sendhil Havre-Sombre :
Citation :
Sendhil Havre-Sombre - Okanaki sans clan, chasseur, père adoptif, décédé : Warren se sent proche de son ancien ami qu’il a quitté en bons termes.

Ajout de Mayenka Coeur-Doré :

Citation :
Mayenka Coeur-Doré - Okanaki sans clan, chasseur, père adoptif, décédé : S'il y a bien un exemple à suivre, c'est bien lui.


- Modification de la partie : histoire -

Ancienne version de son enfance à adolescence :

Citation :
Il a été abandonné à la naissance, puis ramassé par un chasseur sans clan qui vit en lui une opportunité de montrer la supériorité de l’ouverture d’esprit des okanakis. Sendhil Havre-Sombre se comporta tel un mentor insatisfait et son unique acte paternel fut de lui choisir un prénom, Solal.  
Dans cette histoire on ne parlera pas de loups guidés par une puissance divine, ni de rêves prémonitoires, encore moins d’intuitions salvatrices. En ces lignes, nous vous raconterons les mémoires d’un homme qui apprit que ce monde n’est pas sûr et de l’énergie qu’il déploya pour se sentir en sécurité.

1623 – 1628 : Les terribles mâchoires de pierre.

L’enfant vécu modestement dans différents clans okanakis de la Chaîne des Epieux ; veillant à garder un certain sang-froid face aux moqueries courantes de ceux de son âge, afin de ne pas porter préjudice à son mentor. Il eut certes quelques amis mais la moitié périt à cause des conditions de survie difficiles. A force, un désir de protéger les survivants naquit et le poussa à accepter un grand défi.

1628 – 1638 : A la dure.

Tout commença par l’orgueil de son mentor ; chasseur suffisamment imbu de lui-même pour refuser de rester dans un campement, mais, assez talentueux pour qu’une poignée de clan accepta ses services de temps en temps. En vérité, il accepta de recueillir un petit mésorian pour montrer la bienveillance de son peuple en lui apprenant, avec de la patience, les quelques tâches du domestique. Il est bien connu qu’un enfant est fidèle dès qu’on lui réduit sa nourriture et n’a aucune envie d’être libre. Si ceci n’était pas une preuve d’ouverture d’esprit !
Puis, avec le temps, il se rendit compte qu’il n’aurait jamais d’enfant à lui, personne à qui transmettre ses connaissances. Il se rabattit alors sur cette chose pataude mais ne se radoucit pas. A partir des sept ans de Solal, le chasseur lui fit subir des entraînements drastiques d’assouplissement, de souplesse, de mobilité et d’endurance. A huit, il commença à lui apprendre les bases du combat avec des tolohoks en bois ; à neuf, celles du tir à l’arc. La difficulté augmenta petit à petit, les armes factices furent remplacées par des réelles, pour lui apprendre doucement sur les différentes facettes du métier. Oh oui, Sendhil avait beaucoup de mal à cacher sa fierté. Solal fera un chasseur respectable et c’est tout à son honneur.

Pourtant, Solal avait une autre vision de son avenir. Il rêvait de devenir sculpteur sur bois. Il devait avoir treize ans quand il osa poser des questions à quelques artisans. Il avait déjà taillé quelques flèches dans le passé et voulait pousser l’expérience plus loin. On lui prêta quelques outils et donna un bout de tilleul, puis un autre, puis un autre... Il chercha de nombreux conseils pour rendre ses créations plus réalistes et passa son temps libre à observer la nature, les hommes et les animaux. Cette passion pour cette matière noble l’aida à supporter les entraînements et le caractère de Sendhil et à seize ans, il prit une décision qui scella son destin.

1639 : Prendre sa vie en main.

Le vieux mentor mit tant d’années pour trouver un clan qui accepta de faire passer l’épreuve de chasseur à un mésorian et de l’accepter en cas de réussite que Solal n’eut pas le courage de lui refuser. Cependant, plus les jours passèrent, plus il ressentit une impression désagréable : celle de renier une partie de lui-même en cas de réussite. Il décida de passer outre, hors de question de couvrir Sendhil de honte. Et au bout du cinquième jour quand la chance lui mit devant lui un magnifique cerf, quand il comprit qu’il ne le tuerait pas pour sa viande mais par orgueil, il décida de le laisser sauf et reparti vers le campement. Le Chef lui demanda pourquoi le protégé de l’arrogant Havre-Sombre avait-il échoué ; Solal lui rétorqua qu’il n’était pas prêt et qu’il refusait d’éteindre une vie pour prouver les capacités de son maître.

Le plus étonnant dans cette affaire fut la réaction débonnaire de Havre-Sombre quand il reçut les résultats de cette épreuve. Il montra même une grande joie devant les autres quand son protégé lui annonça sa volonté de voyager seul. Il osa même lui souhaiter le meilleur. Ah ! Quel hypocrite !

Nouvelle version de la partie mentionnant son enfance à adolescence (en gras les différences) :

Citation :
Il a été abandonné à la naissance, puis ramassé par deux chasseurs sans clan qui virent en lui une opportunité de fonder une famille. Il fut nommé Solal en référence à l’astre du jour.

Dans cette histoire on ne parlera pas de loups guidés par une puissance divine, ni de rêves prémonitoires, encore moins d’intuitions salvatrices. En ces lignes, nous vous raconterons les mémoires d’un homme qui apprit que ce monde n’est pas sûr et de l’énergie qu’il déploya pour se sentir en sécurité.

1623 – 1630 : Les terribles mâchoires de pierre.

L’enfant vécu modestement dans différents clans okanakis de la Chaîne des Epieux ; veillant à garder un certain sang-froid face aux moqueries courantes de ceux de son âge, afin de ne pas porter préjudice à ses mentors. Il eut certes quelques amis mais la moitié périt à cause des conditions de survie difficiles. L’amour et l’attention de ses pères « adoptifs » lui permirent de ne pas se renfermer sur lui-même. Il grandit trop vite.

1631 – 1637 : Morro.

L’un de ses pères mourut épuisé par un hiver rigoureux, plongeant son compagnon dans une profonde mélancolie et conduisit son fils à renoncer à son enfance. Refusant de perdre son second père, il en prit soin, essaya de vaincre sa paresse, apprit de ses erreurs, ne le laissa pas un instant seul et discuta sur l’unique sujet qui l’animait un peu : la chasse.
Au fils des saisons, la conversation s’épuisa et pour éviter que Sendhil se referme de nouveau et que la tristesse ne l’emporte, Solal décida de passer outre son aversion des armes et lui demanda de faire de lui un chasseur. Il avait conscience de ses limites et voyait bien que même un okanaki aussi diminué que son père, le surpassait sur bien des points. Cependant, il était prêt à fournir beaucoup d’efforts et à faire tous les sacrifices pour que Sendhil conserve une petite étincelle de vie.

Entraînements drastiques d’assouplissement, de souplesse, de mobilité et d’endurance. Bases du combat avec des tolohoks en bois et du tir à l’arc. Si Sendhil était handicapé, sa langue était encore vive. Il ordonna, commenta, complimenta et hurlait de joie quand son fils réussissait. La difficulté augmenta petit à petit, les armes factices furent remplacées par des réelles. Petit à petit, son père reprit goût à la vie. Oh oui, Sendhil avait beaucoup de mal à cacher sa fierté. Son fils fera un chasseur respectable et c’est tout à son honneur.


Pourtant, Solal avait une autre vision de son avenir. Il rêvait de devenir sculpteur sur bois. Il devait avoir treize ans quand il osa poser des questions à quelques artisans. Il avait déjà taillé quelques flèches dans le passé et voulait pousser l’expérience plus loin. On lui prêta quelques outils et donna un bout de tilleul, puis un autre, puis un autre... Il chercha de nombreux conseils pour rendre ses créations plus réalistes et passa son temps libre à observer la nature, les hommes et les animaux. Cette passion pour cette matière noble l’aida à supporter les entraînements et le caractère de Sendhil et à seize ans, il prit une décision qui scella son destin.

1637 : Prendre sa vie en main.

Le vieux mentor mit tant d’années pour trouver un clan qui accepta de faire passer l’épreuve de chasseur à un mésorian et de l’accepter en cas de réussite que Solal n’eut pas le courage de lui refuser. Cependant, plus les jours passèrent, plus il ressentit une impression désagréable : celle de renier une partie de lui-même en cas de réussite. Il décida de passer outre, hors de question de couvrir Sendhil de honte. Et au bout du cinquième jour quand la chance lui mit devant lui un magnifique cerf, quand il comprit qu’il ne le tuerait pas pour sa viande mais par orgueil, il décida de le laisser sauf et reparti vers le campement. Le Chef lui demanda pourquoi le protégé de l’arrogant Havre-Sombre avait-il échoué ; Solal lui rétorqua qu’il n’était pas prêt et qu’il refusait d’éteindre une vie pour prouver les capacités de son père. Alors au lieu de négocier une place pour lui dans le clan, il le fit pour Sendhil (ce qui n'a pas été une mince affaire).  

Le plus étonnant dans cette affaire fut la réaction débonnaire de Havre-Sombre quand il reçut les résultats de cette épreuve. Il montra même une grande joie devant les autres quand son fils lui annonça sa volonté de devenir sculpteur sur bois et que désormais, il voyagerait seul. Sendhil lui souhaita le meilleur.

Nota : Je sais que la réaction de Sendhil peut paraître étonnante mais cela sera expliquée dans un rp futur. Parce que non, il n'est pas si gentil que ça.


Ancienne version de son mariage :

Citation :
En 1641, il tomba amoureux d’une jeune femme fraîchement débarquée d’Ileglace et l’épousa dans les heures qui ont suivi.

Nouvelle version de son mariage (en gras la différence, c'est juste heures pour jours) :

Citation :
En 1641, il tomba amoureux d’une jeune femme fraîchement débarquée d’Ileglace et l’épousa dans les jours qui ont suivi.

Dans la partie qui parle des mercenaires, il y avait :
Citation :
Plus le temps passait, plus les « bandits » avaient des allures d’assassins. Ils étaient plus silencieux, fourbes et versés dans des arts morbides. Parmi eux, il y avait un qui aimait collectionner des morceaux de ses victimes, cela pouvait aller de l’objet de valeur au dépeçage. Imaginez ce que donnerait un mésorian presque entièrement tatoué à l’encre aepeli dans une belle vitrine…

Maintenant en supprimant une phrase ça donne :
Citation :
Plus le temps passait, plus les « bandits » avaient des allures d’assassins. Ils étaient plus silencieux, fourbes et versés dans des arts morbides.

- Modification de la partie : inventaire (parce que là, cette modification sera constante)-

Ancienne version de "Pierre de liens" :
Citation :
Pierres de lien : Il porte à chacun de ses poignets un imposant bracelet de force en cuir orné d’une grosse pierre couleur de deuil. La pierre de lien jumelle de son meilleur ami fut perdue, celle de la femme qu'il a aimé est conservée précieusement dans un linge propre. Ces bijoux ont l’avantage de cacher ses tatouages.

Nouvelle version de "Pierre de liens" :
Citation :
Obsidiennes : Il porte à chacun de ses poignets un imposant bracelet de force en cuir orné d’une grosse obsidienne. Ces bijoux ont l’avantage de cacher ses tatouages.

Pierres de liens : Il porte également, autour du cou, deux pierres de liens qui sont en contact constant avec sa peau (et cachées par sa chemise). La première a été connectée à Sendhil Havre-Sombre et vient de mystérieusement reprendre vie. La seconde a été liée à sa défunte femme (dont la pierre jumelle est conservée précieusement dans un linge).

Bon je crois avoir enlevé pas mal de parties pas jolies.
Est-ce que cela convient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   9/3/2015, 19:48

Fait Tout est ok. Merci pour ces modifications.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   23/4/2015, 14:40

- Dernières modifications en date -

Pour expliquer les raisons de mon changement de nom de compte, j'ai modifié le dernier paragraphe de ma fiche personnage (qui est donc devenue caduc) pour expliquer ce qui a poussé mon personnage a changer radicalement de vie (sur ma fiche ces paragraphes sont en gras, tout à la fin de son histoire) :

Citation :
Sous le choc, dans cette même journée, il vendit une partie de ses biens et tourna le dos à sa vie mésorianne dont il n’a connu que le pire, afin de vivre un quotidien plus proche de ses aspirations et valeurs. Désormais, il utilise sa fausse identité mésorianne qu’en de très rares occasions, préférant reprendre son nom okanaki : Solal Or-des-Temps.

Aujourd’hui, il assume davantage ses différences et cherche une communauté ou clan okanaki, à moins que ses démons du passé viennent troubler ses projets. Il continue toujours à sculpter pour son plaisir et ne s’est pas remarié.


J'ai aussi changé le nom de ma fiche. Ce n'est donc plus Warren Stigson mais Solal Or-des-Temps / Warren Stigson. J'ai aussi supprimé son métier puisqu'il ne le pratique plus et j'ai modifié "Mésorian ayant vécu chez les okanakis" en "Mésorian vivant chez les okanakis".

J'espère que cette initiative convient. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   25/4/2015, 10:26

Très bien c'est tout OK, merci d'avoir prévenu de ces MAJ Fait



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchesable sans racines
avatar
Marchesable sans racines

Messages : 211
Date d'inscription : 28/09/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 29 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : 8d664a

MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   28/7/2015, 10:42

MISE A JOUR FICHE PERSONNAGE
Suite à la mise en ligne du nouveau format de fiche personnage et de la venue d’un prédéfini,
voici les modifications apportées.

DESIGN

Nouveau code installé, les polices ont une couleur différente, certaines parties sont plus aérées (sauts de lignes, regroupement des informations, couleurs etc.)

Ajout d’illustrations (j’aurais voulu ajouter une partie crédits mais Deviantart me fait une erreur 403 depuis ce matin, donc ça sera pour la prochaine maj) - Ajout de citations accompagnant les images.

___________________________________________________________________________
PRÉSENTATION

Clan actuel : Marchesable

Métier : Anc Charpentier au lieu de Charpentier

Age : supposé 29 ans au lieu de 29 ans.

Surnoms et identités : partie aérée et ajout de la sous-catégorie "Autres surnoms (donnés en jeu)". Nous avons pour le moment "Esprit-Pur" qui est mentionné dans le rp "Retour en enfance".

___________________________________________________________________________
PHYSIQUE

Couleur de peau : suite à plus d'une saison passée sous le soleil du désert opalien, sa peau légèrement hâlée a eu le temps de foncer. Au vu de l'avatar, est-ce que le mot hâlé convient ?

Tenue vestimentaire (description physique) : une petite mise à jour s'est faite cela donne donc :

Avant :
Citation :
En général, il porte un long manteau, une chemise épaisse, un pantalon et des bottes en peaux.


Après :
Citation :
En général, il porte un long manteau à capuche, une tunique brodée, un pantalon et bottes en peaux.

__________________________________________________________________
MENTAL ET RELATIONS
Modification de quelques lignes du texte « Que peut penser un inconnu de votre personnage ? » :

Avant :
Citation :
On trouve de temps en temps des hommes venant des Cités Libres, qui troquent les peaux des animaux qu’ils ont tués pendant les mois propices. Il est peu amical, un distant à l’allure noble et ça ne reste jamais longtemps au même endroit.

Dans son travail. Il ne cherche pas à se faire des amis, respecte la parole qu'il a donnée et attend que ses clients fassent de même. Il cherche constamment de nouvelles techniques à acquérir, de ce fait, il accepte volontiers les apprentis.


Après :
Citation :
On trouve de temps en temps des hommes venant des Cités Libres, qui troquent les peaux des animaux qu’ils ont tués pendant les mois propices. Il est peu amical, un distant à l’allure noble et ça ne reste jamais longtemps au même endroit.

Il ne cherche pas à se faire des amis, respecte la parole qu'il a donnée et attend qu'on fasse de même.

___________________________________________________________________________
BIOGRAPHIE

L’état civil se retrouve dans « Solal est » puis ajout des parties « Famille proche » et « Fortune ».

La partie « Ses relations » a été aérée (sauts de lignes, découpages en plusieurs parties etc.) et Ambre Donnell a été ajoutée.

Modification de son histoire : L’année 1650 a été transformée en chronologie. Pour la simple raison d’une malédiction des rp présents (en gros, dès qu’il y a un projet qui se fait pour la période de jeu actuelle, y’arrive un couac. Là j’en suis au sixième donc je pense que malédiction est un bon mot pour qualifier ce truc). Je mettrais tout ceci en texte quand j’aurais plus de matière (et connaîtrait la direction à donner à ce texte donc). Cela donne donc :

Avant :
Citation :
Sous le choc, dans cette même journée, il vendit une partie de ses biens et tourna le dos à sa vie mésorianne dont il n’a connu que le pire, afin de vivre un quotidien plus proche de ses aspirations et valeurs. Désormais, il utilise sa fausse identité mésorianne qu’en de très rares occasions, préférant reprendre son nom okanaki : Solal Or-des-Temps.

Aujourd’hui, il assume davantage ses différences et cherche une communauté ou clan okanaki, à moins que ses démons du passé viennent troubler ses projets. Il continue toujours à sculpter pour son plaisir et ne s’est pas remarié.

Après :
Citation :
1650 – Fin de l’hiver. (chronologie)

Début de l’été :
• Assassinat du Doyen Sorel Delenol - Aucune garantie pour les mercenaires d’être payés
• Tentative d’assassinat qui se solde par un abandon - Trêve
• Vente de ses biens (cagnotte) – Quitte sa vie mésorianne
• Reprend son nom okanaki et délaisse sa fausse identité.
• Rencontre d’un Pèlerin (Marchesable) – Proposition de l’accompagner au campement


Jusqu’à la fin de l’été :
• Les Marchesable l’acceptent pour quelques jours, Solal Or-des-Temps s’adapte rapidement.
• On lui a accordé des décades supplémentaires au cours desquelles il entre dans cette communauté. Ceci c’est fait naturellement.


___________________________________________________________________________
BACKUP
Ancienne fiche personnage :
Spoiler:
 

___________________________________________________________________________

MISE A JOUR DU 29.07.15

Image de la partie "mental et relations" vient d'être changée. Merci beaucoup Créa !

Ajout de la partie crédits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Solal Or-des-Temps / Warren Stigson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Solal Or-des-Temps / Warren Stigson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solal Or-des-Temps / Warren Stigson
» temps de chargement d'un swf sur l'appel d'un bouton ?
» [résolu] Départ d'une animation sur un temps suivant l'heure
» [Résolu] reglez le temps de l'animation sur un swf ?
» Temps de réponse au démarrage des locos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archipel forum de fantasy  :: Le hors-jeu :: Les Fiches-