Partagez | 
 

 REFONTE : Le bestiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: REFONTE : Le bestiaire   10/9/2015, 19:10

Rappel du premier message :

Un lampaga, deux lampagas, trois... Mais que faire de tout ça !?


Amis Archipeliens ! Dans un constant souci d'améliorations en tous genres ; et à force de se poser la question « Mais que faire pour nos chers, tendres et adorables membres ? », on a fini par trouver. Nous, on aime quand la liste de choses à faire est scandaleusement longue. C'est donc en y réfléchissant que nous est venue l'idée de faire une petite mise à jour du côté du bestiaire, le pauvre a bien besoin d'une nouvelle beauté.

En effet, la fiche étant relativement libre d'expression et ne comportant que trois champs (hormis le nom) réellement précis, la quantité d'information d'une créature à l'autre n'est pas la même. Si on sait par exemple que telle créature peut avoir son utilité pour telle ou telle partie d'elle, ce n'est pas nécessairement le cas d'une autre. Dans le cas d'une intégration en RP et d'une recherche spécifique de caractéristiques, ça peut demander une quantité de patience et de recherche assez importante.
Nous avons donc repensé la fiche du bestiaire et créé un tableau qui vous permettra de savoir rapidement où se trouve quoi et de quel type de créature il s'agit.

Sur les nouveautés ?

À propos de la nouvelle fiche : De nouveaux champs dans la fiche de présentation de la créature font leur apparition. À commencer par l'espérance de vie, une idée du cri de l'animal (toujours utile) et les denrées utilisables. En termes de description, celle-ci se fera en quatre temps désormais : description physique, comportementale et les points forts ou faibles de l'animal.

En jeu, la chose trouve tout son sens. Prenons le cas du Dragon. Créature légendaire s'il en est, c'est un animal connu de tous, et pourtant en termes de description il reste énormément de zones d'ombres. Mais il existe également des cas inverses. De nombreuses bêtes ont été approfondies par leur créateur, mais à moins de relire intégralement le texte, il est parfois difficile d'y retrouver un élément précis par manque d'une structure définie.

Pour cette occasion, les images des créatures se voient également modifiées : elles passent du format 100x100 au format 200x150 ce qui permettra une meilleure vue de l'animal.

À propos du tableau : Le tableau mentionné plus haut aura une structure qui permettra de s'y retrouver aisément. Il comportera trois colonnes en fonction du degré de dangerosité : « faible », « moyen » et « fort » et cinq lignes en fonction des localités : "Partout", "En Mer", "Îles du nord", "Îles Jumelles", "Île d'Opale". Ainsi, il vous suffira de jeter un œil à votre emplacement pour savoir quelles créatures vous êtes susceptibles de rencontrer. Un code couleur sera aussi mis en place pour différencier les créatures à l'état domestique des créatures à l'état sauvage.

Archipel needs you

Dans le cadre de ce projet assez conséquent (vous en conviendrez) nous faisons appel aux créateurs de créature(s) pour rédiger les nouvelles informations.

Les joueurs concernés sont :
-Kellen Dent-de-Sabre pour : le Bellrok d'Épieux, le Bellrok d'Opale, le Préophen, le Belhovrois en collaboration avec le Créateur, le Berger Épelien, le Lillon et le Yelko.
-Tiki la Furtive pour : le Diabloquin.
-Lëxi Larmes-de-Sang pour : le Gabur à Crête.
-Khaleera Grakorn pour : le Kaasar des Glaces, le Kaasar de l'Ombre et le Kaasar des Sables.
-Tanaki le Lâche pour : l'Orik.
-Anthea Suellen : Le Vhaseres.

Les créatures dont les créateurs ne sont plus présents :

Ayla la Lionne pour : l'Hirudea.
Elkrin Selrok pour : le Kaldrog.
Abigaelle Alerdam pour : l'Issoka.
Kenai Coeur de Coyote pour : le Leponca.
Khayna Eronan pour : le Pyku.

Voici les informations que l'on vous demande. Postez-les à la suite de ce message.
Code:

<b>NOMS DE LA CRÉATURE (Sans "le", "la") EN MAJUSCULE :</b> ... (♂), ... (♀),..(Petit)
<b>URL IMAGE 200X150 :</b>
<b>LEN(S) IMAGE D'ORIGINE TIRÉE DE GALERIE DE l'AUTEUR :</b>

<b>DENSITÉ :</b> Choisissez entre ces 3 propositions : <font color="green">FAIBLE </font>/<font color="orange">MOYENNE </font> / <font color="red">FORTE </font>. (Il est possible de mettre des précisions si la densité est variable au cours de l'année, par exemple.)
<b>AGRESSIVITÉ :</b> Choisissez entre ces 3 propositions : <font color="green">FAIBLE </font>/<font color="orange">MOYENNE </font> / <font color="red">FORTE </font>

<b>HABITAT :</b> Donnez ici de façon succincte et précise les espaces où l'on trouve les créatures (ex : air, eau, forêt, plaine, désert, seulement à l'état domestique...) et les lieux précis où on le trouve (ex : Mer courbée, Désert Opalien, Île d'Îleglace...).

<b>ALIMENTATION :</b> Précisez ici le régime alimentaire des créatures. Que mangent-elles ? Comment elles cherchent, trouvent leur nourriture ? Leurs techniques de chasse ? etc.

<b>ESPÉRANCE DE VIE :</b> Surtout importante pour les animaux domestiques, précisez l'espérance de vie des créatures (ou au moins une estimation).

<b>DESCRIPTION PHYSIQUE :</b> Décrivez ici avec le plus de précision possible les créatures que vous présentez, il faut pouvoir se faire une idée du physique en absence de l'image. Pensez à préciser par exemple : les tailles (Hauteur au garrot, hauteur totale, longueur avec/sans la queue et envergure) pour <b>♂</b> et <b>♀</b>, les fourchettes de poids pour<b>♂</b> et <b>♀</b>, les couleurs et à quelles parties du corps elles sont associées. Quand il y a plusieurs couleurs, précisez les associations de couleur possibles. La forme de la tête, du corps, des membres, de la queue ; la taille des excroissances (Griffes, cornes, collerettes etc.) et leur forme... etc.

<b>DESCRIPTION DU CRI :</b> Décrire ici, s'il existe, le son produit par l'animal et son appellation.

<b>DENRÉES UTILISABLES :</b>Préciser ici tout ce que l'on peut prélever sur l'animal et les utilisations que l'on peut en faire ainsi que les caractéristiques particulières de ces denrées si elles en ont. Des idées (cette liste est non exhaustive et vous pouvez la modifier) :
-Peau/ laine : peut servir à faire quels types de vêtements ? Est-ce chaud et/ou résistant ?
-Viande : Est-elle comestible ?
-Griffes/cornes/os : Utilisable pour faire quels types d'objets ? Sont-elles résistantes ?
-Lait : Est-il comestible ?
-Sécrétion : L'animal produit-il du poison ? Du mucus ?

<b>COMPORTEMENT :</b>
 Parlez ici du comportement sauvage et/ou domestique. Par exemple :
-Comment les créatures sont organisées dans la vie sauvage, vivent-elles en groupe, seules, en couple ? Parlez de leur comportement amoureux, nombre de petits...
-Comment les créatures abordent les humains à l'état sauvage, si on les y trouve ?
-Comment les créatures se comportent dans un contexte où elles sont domestiquées ?
Et toutes autres informations pouvant être intéressantes en jeu.

<b>DOMESTICATION ET UTILISATION(S) :</b>
 Parlez ici de la possibilité de domestication
-Est-il possible de les domestiquer et dans quelles conditions peut-on le faire ?
-Si c'est impossible de les domestiquer, expliquez pourquoi.
-Si l'animal a été domestiqué, quelles sont les utilisations que l'on en fait aujourd'hui ?

<b>POINTS FORTS :</b> Ici parlez de la façon dont la créature va pouvoir se défendre ou attaquer.
Exemples :
-Si elle a des cornes et qu'elle s'en sert en cas d'attaque ou de défense.
-Est-elle agile ? Rapide ?
-Est-elle forte ?
-Est-elle intelligente ?
etc.
Toutes les choses qui seraient utiles à la créature en cas d'agression ou si elle devait se défendre.

<b>POINTS FAIBLES :</b> Ici parlez des faiblesses de la créature.
Exemples :
-Est-elle lente ?
-A-t-elle un intellect limité ?
-Est-elle peureuse ?
-A-t-elle peur de quelque chose ?
-Est-elle sensible à des endroits particuliers ?
etc.
Toutes les choses qui seraient défavorables à la créature en cas d'agression ou si elle devait se défendre.

<b>AUTRES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :</b>
Précisez ici toutes les autres informations qui vous semblent pertinentes et qui n'ont pas été signalées plus haut.

Les exemples 
Pour vous guider dans cette refonte, nous mettrons certains exemples de fiches qui ont été déjà ré-écrites. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poster à la suite.

Le cerf pigmenté:
 
bisou Nous vous remercions chaleureusement pour votre participation à cette MAJ bisou



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
L'Oeil Ecarlate
avatar
L'Oeil Ecarlate

Messages : 229
Date d'inscription : 27/08/2014

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 27 ans

Avancement du personnage :
6/30  (6/30)

Couleur de parole : #427161

http://archipel.forums-actifs.com/t884-tanaki-le-lache
http://archipel.forums-actifs.com/t883-tanaki-le-lache
http://archipel.forums-actifs.com/t801-tanaki-le-lache

MessageSujet: Re: REFONTE : Le bestiaire   23/11/2015, 22:06

NOMS DE LA CRÉATURE : ORIK (♂), ORIKE (♀), ORIKI (Petit)
  URL IMAGE 200X150 : Orik
  LIEN DE L'IMAGE D'ORIGINE TIRÉE DE GALERIE DE l'AUTEUR : http://brookedibble.deviantart.com/art/Painted-Marsh-Ungulate-272870946

  DENSITÉ : MOYENNE
  AGRESSIVITÉ : FAIBLE

  HABITAT : l'orik sauvage se trouve dans la savanne opalienne.

  ALIMENTATION : son habitat sec et pauvre l'amène à se contenter d'herbes sèches et d'écorces. L'adulte pourra, avec sa proéminence osseuse, déterrer quelques racines.

  ESPÉRANCE DE VIE : à l'état sauvage, l'orik vit rarement au delà de vingt ans. Un orik domestique peut, lui, attendre les trente ans.

  DESCRIPTION PHYSIQUE : Un orik mâle mesure entre 1m50 et 1m70 au garrot et pèse en moyenne 280kg, la femelle se situe plutôt entre les 1m30 et 1m50 et dépasse rarement les 260 kg. Leur corps est court et oblique, perché sur quatre pattes effilées et faites pour la course. La peau dénuée de tout poil est, en grande partie, d'une teinte oscillant entre l'ocre et la couleur de peau d'un humain un peu pâlichon, et est striée de différentes teintes oranges, blanches et noires qui lui donnent l'air d'être peint.
La particularité de cet animal est l'excroissance en os qui constitue l'entièreté de son chanfrein. Il s'agit simplement du crâne de la créature qui croît pendant le développement juvénile, et qui s'extériorise chez les Oriks pubères vers l'âge de deux ans. Avant cela, la peau de leur chanfrein sera bosselée, ne donnant pas un rendu des plus esthétiques.

  DESCRIPTION DU CRI : l'orik hennit à la manière d'un zèbre (extrait).

  DENRÉES UTILISABLES :
  Peau : tannée, elle devient un cuir très résistant et de bonne qualité.
  Viande : de par la nervosité de l'animal, elle est forte et ne réjouira pas les palais adeptes de la nourriture fondant sous la langue. Elle est tout de même très nourrissante.
  Os : les os légers de l'orig sont fréquemment utilisés par les okanakis pour en faire divers objets (pointes de flèches, instruments, etc.). La partie la plus prisée de cet animal reste son crâne : différentes croyances existent au sujet du crâne des oriks, selon les peuples et les coutumes de chacun, certains disant que la poudre de crâne d'orik aide à se maintenir en bonne santé, ou bien qu'en garder un intact au dessus d'une couche a des vertus aphrodisiaques et favorise la fécondité.
  Lait : très prisé des pasteurs, le lait d'orik est riche et se conserve bien malgré la chaleur, il est possible de le décliner de bien des manières (boissons, plats, fromages, beurre, crème, etc.).

  COMPORTEMENT :
   L'orik vit en hardes. Plus fréquemment rencontrées à l'état sauvage, elles ne comptent pas plus d'une quinzaine d'individus menées par un couple alpha et sont difficilement approchables, car la bête est très craintive. La plupart du temps, l'orik prendra la fuite devant un danger, mais s'il se trouve dans une impasse il fera face avec son crâne. Si une harde est acculée, les petits sont regroupés et cernés par les adultes qui seront tous tournés vers l'extérieur.
  Mais cette proéminence osseuse sur son chanfrein n'est pas seulement une arme de défense ou un outil pour trouver de la nourriture. En effet, lors de parades amoureuses, le mâle et la femelle cognent leurs crânes l'un contre l'autre dans un joyeux concert de percussions.

  DOMESTICATION ET UTILISATION(S) :
  Malgré sa nature excessivement craintive, l'orik peut être domestiqué, son instinct grégaire facilitant les déplacements des troupeaux. Animal herbivore, son élevage est essentiellement pastoral et nécessite un style de vie nomade afin de ne pas appauvrir les terres. Cette activité est donc faite sur mesure pour les okanakis qui sauront vivre de ses denrées et l'utiliser comme animal de monte, de bât ou de charge.

  POINTS FORTS :
  - méfiant
  - rapide
  - son camouflage
  - son crâne qui l'aide à déterrer des racines comme à se défendre.

  POINTS FAIBLES :
  - peureux, il n'est pas évident à apprivoiser et demande beaucoup de patience
  - curieux, ce qui peut aisément le mettre dans de mauvaises situations

  AUTRES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :
  /

Code:
<b>NOMS DE LA CRÉATURE :</b> ORIK (♂), ORIKE (♀), ORIKI (Petit)
  <b>URL IMAGE 200X150 :</b> [url=http://i68.servimg.com/u/f68/17/40/19/79/orik10.png]Orik[/url]
  <b>LIEN DE L'IMAGE D'ORIGINE TIRÉE DE GALERIE DE l'AUTEUR :</b> http://brookedibble.deviantart.com/art/Painted-Marsh-Ungulate-272870946

  <b>DENSITÉ :</b> <font color="orange">MOYENNE </font>
  <b>AGRESSIVITÉ :</b> <font color="green">FAIBLE </font>

  <b>HABITAT :</b> l'orik sauvage se trouve dans la savanne opalienne.

  <b>ALIMENTATION :</b> son habitat sec et pauvre l'amène à se contenter d'herbes sèches et d'écorces. L'adulte pourra, avec sa proéminence osseuse, déterrer quelques racines.

  <b>ESPÉRANCE DE VIE :</b> à l'état sauvage, l'orik vit rarement au delà de vingt ans. Un orik domestique peut, lui, attendre les trente ans.

  <b>DESCRIPTION PHYSIQUE :</b> Un orik mâle mesure entre 1m50 et 1m70 au garrot et pèse en moyenne 280kg, la femelle se situe plutôt entre les 1m30 et 1m50 et dépasse rarement les 260 kg. Leur corps est court et oblique, perché sur quatre pattes effilées et faites pour la course. La peau dénuée de tout poil est, en grande partie, d'une teinte oscillant entre l'ocre et la couleur de peau d'un humain un peu pâlichon, et est striée de différentes teintes oranges, blanches et noires qui lui donnent l'air d'être peint.
La particularité de cet animal est l'excroissance en os qui constitue l'entièreté de son chanfrein. Il s'agit simplement du crâne de la créature qui croît pendant le développement juvénile, et qui s'extériorise chez les Oriks pubères vers l'âge de deux ans. Avant cela, la peau de leur chanfrein sera bosselée, ne donnant pas un rendu des plus esthétiques.

  <b>DESCRIPTION DU CRI :</b> l'orik hennit à la manière d'un zèbre ([url=https://www.youtube.com/watch?v=V2Mzfj5ouJs]extrait[/url]).

  <b>DENRÉES UTILISABLES :</b>
  [b][u]Peau :[/u][/b] tannée, elle devient un cuir très résistant et de bonne qualité.
  [b][u]Viande :[/u][/b] de par la nervosité de l'animal, elle est forte et ne réjouira pas les palais adeptes de la nourriture fondant sous la langue. Elle est tout de même très nourrissante.
  [b][u]Os :[/u][/b] les os légers de l'orig sont fréquemment utilisés par les okanakis pour en faire divers objets (pointes de flèches, instruments, etc.). La partie la plus prisée de cet animal reste son crâne : différentes croyances existent au sujet du crâne des oriks, selon les peuples et les coutumes de chacun, certains disant que la poudre de crâne d'orik aide à se maintenir en bonne santé, ou bien qu'en garder un intact au dessus d'une couche a des vertus aphrodisiaques et favorise la fécondité.
  [b][u]Lait :[/u][/b] très prisé des pasteurs, le lait d'orik est riche et se conserve bien malgré la chaleur, il est possible de le décliner de bien des manières (boissons, plats, fromages, beurre, crème, etc.).

  <b>COMPORTEMENT :</b>
   L'orik vit en hardes. Plus fréquemment rencontrées à l'état sauvage, elles ne comptent pas plus d'une quinzaine d'individus menées par un couple alpha et sont difficilement approchables, car la bête est très craintive. La plupart du temps, l'orik prendra la fuite devant un danger, mais s'il se trouve dans une impasse il fera face avec son crâne. Si une harde est acculée, les petits sont regroupés et cernés par les adultes qui seront tous tournés vers l'extérieur.
  Mais cette proéminence osseuse sur son chanfrein n'est pas seulement une arme de défense ou un outil pour trouver de la nourriture. En effet, lors de parades amoureuses, le mâle et la femelle cognent leurs crânes l'un contre l'autre dans un joyeux concert de percussions.

  <b>DOMESTICATION ET UTILISATION(S) :</b>
  Malgré sa nature excessivement craintive, l'orik peut être domestiqué, son instinct grégaire facilitant les déplacements des troupeaux. Animal herbivore, son élevage est essentiellement pastoral et nécessite un style de vie nomade afin de ne pas appauvrir les terres. Cette activité est donc faite sur mesure pour les okanakis qui sauront vivre de ses denrées et l'utiliser comme animal de monte, de bât ou de charge.

  <b>POINTS FORTS :</b>
  - méfiant
  - rapide
  - son camouflage
  - son crâne qui l'aide à déterrer des racines comme à se défendre.

  <b>POINTS FAIBLES :</b>
  - peureux, il n'est pas évident à apprivoiser et demande beaucoup de patience
  - curieux, ce qui peut aisément le mettre dans de mauvaises situations

  <b>AUTRES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :</b>
  /




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: REFONTE : Le bestiaire   13/12/2015, 13:30

Merci pour tout ça. je n'ai pas encore eu le temps de tout relire stress mais le bestiaire avance quand même.
Je préviens que certaines formulations, ou mises en page peuvent être modifiées car on essaye au max d'uniformiser les fiches les une par rapport aux autres.
Tout cela devrait être bouclé pour la prochaine mise à jour, en tout les cas, on fait le max possible. Si jamais vous avez besoin d'une des "nouvelles" fiches pour l'un de vos rp, n'hésitez pas à me le demander je vous ferais un C/C en attendant la mise en ligne véritable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: REFONTE : Le bestiaire   23/1/2016, 09:48

Mise en place du nouveau bestiaire. Ce sujet est Archivé. Merci à ceux qui nous ont refait leurs fiches.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: REFONTE : Le bestiaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

REFONTE : Le bestiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Fermeture temporaire pour refonte
» Refonte du fdf : ouverture des sections par version de forum
» [VX]Dark earth[Stopper]
» Refonte d'un forum [résolu]
» Bestiaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archipel forum de fantasy  :: Le hors-jeu :: Les textes administratifs-