Partagez | 
 

 L'Oeil de Lynx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: L'Oeil de Lynx   19/4/2014, 19:34


IDENTITE

Abysse
Okanakis - Peuplade/Ostracisée - Artiste itinérante & informatrice


Lieu/Clan de naissance :
Ileval - Clan Mahove
Âge du personnage:
22 ans
Lieu d'habitation :
Îleval

PHYSIQUE


Taille : Poids : Couleur des yeux :
1m60
51 kg
Bleu intense
Couleur de la peau: Couleur des cheveux : Longueur des cheveux:
Ambrée
Blanc
Jusqu'au creux du dos
Description physique générale de votre personnage   :
La jeune femme possède un regard remarquable, attirant. Iris d’un bleu profond cerclé d’un anneau noir, ses yeux envoûtants sont encadrés de longs cils. Rehaussés par de fins sourcils légèrement obliques, son regard a tendance à déstabiliser ceux qui le croisent. La plupart du temps, la jeune femme s’amuse à les maquiller en les soulignant de noir afin de renforcer l’intensité de ses yeux. Remarquons également les peintures oranges entourant ses yeux et rehaussant les extrémités en amande lorsqu'elle danse.

Les traits fins et harmonieux, son visage révèle une certaine élégance. Son teint hâlé, légèrement doré, contraste avec le vermeil de ses lèvres finement ourlées. Elle possède une bouche charmeuse, prompte à sourire et séduire. Autour de son nez, droit et discret, se trouvent une multitude de taches de rousseur, presque imperceptibles. D’un tempérament doux et rêveur, il n’est pas rare d’apercevoir un sourire léger et songeur sur les lèvres de la jeune femme. Fins et harmonieux, les traits de la jeune femme n'ont conservé aucune trace des rondeurs l'enfance malgré son jeune âge.

Étonnante, sa chevelure est d'un blond si clair qu'il se confond avec l'ivoire. Couleur peu commune et attirant les regards, elle est pourtant naturelle. Animés parfois de reflets argentés, ses cheveux cascadent librement jusqu’au creux de ses épaules. Parsemée d'ondulations légères, sa chevelure est laissée libre la plupart du temps. Elle aime parer sa chevelure de plumes exotiques, de tresses et de divers fils colorés.

Souple et gracile, la jeune possède une silhouette élancée, finement musclée. Ses épaules sont légèrement carrées et ses bras laissent percevoir des muscles saillants, entraînés. Son corps bien que svelte laisse transparaître une certaine force et vivacité. Sa petite taille l'a fait paraître bien plus fragile et menue qu'elle ne l'est véritablement. Elle fait montre d'une souplesse et d'une agilité surprenantes. Elle arbore d'ailleurs fièrement son agilité et sa vivacité, dons propres à son peuple. Démonstration de la maîtrise de son corps, les pas de la jeune femme semblent littéralement glisser sur le sol, et ce, sans émettre le moindre bruit.

MENTAL

Que peut penser un inconnu de votre personnage:
D'une nature calme et posée, la jeune femme préfère se placer en retrait et observer en silence. Elle a un sens de l'observation particulièrement exacerbé et rien de semble lui échapper. Chaque détail est gravé dans sa mémoire. Un sourire discret vient parfois danser sur ses lèvres pour répondre poliment à quelques remarques ou autres jeux de mots astucieux. Son mutisme passe souvent pour une espèce de réserve ou de timidité. Elle surprend parfois son entourage par quelques remarques habiles ou un humour incisif.

Mais lorsqu'elle danse alors la jeune femme semble complètement transcendée. Son visage lui même se mue en un rictus sauvage et envoûtant, presque féroce. A ce moment-là, elle s'exprime entièrement, pleinement. La danse est son véritable moyen de communication. La musique, quant à elle, se fait moins agressive et révèle la jeune femme d'une toute autre manière. Plus subtile, sans nul doute. Assurément, personne ne peut prétendre comprendre ou même saisir une infime partie de cette menue jeune femme s'il ne l'a jamais exercer son talent.


Comment ses proches décriraient votre personnage :
En privé, la jeune femme peut même se montrer très sarcastique, révélant ainsi toutes la piètre opinion qu'elle a de certaines gens. Elle étonne également son protecteur ou son entourage par des questions inattendues sur les mœurs des Mésorians. Son manque de connaissance sur ce peuple l'amène parfois à commettre des maladresses la plupart du temps excusées par ses origines.


Intérieurement comment se décrirait votre personnage :  :
uant aux goûts personnels de la belle, ils sont bien durs à deviner. Elle parle très rarement d'elle et même lorsqu'elle y est invitée, elle conserve une certaine réserve. Elle parle peu de ses origines et se contente souvent de réponse laconique sur son peuple. Consciente de l'exotisme qu'elle représente, elle n'éprouve cependant aucun besoin d’échapper à son image et répond dans la mesure du possible aux curiosité qu'elle suscite. Lorsque la situation peut devenir embarrassante, elle compte sur le soutien de son protecteur qui la plupart du temps la sauve des questions des assaillants. Il semble qu'à certaines questions personnelles la jeune femme se renferme sur elle, en proie à d'amères pensées.

De nature paisible, la jeune femme apprécie le calme et la solitude, se retirant souvent dans la forêt pour de longues chasses. Lorsque son devoir ne l'appelle pas auprès de son maître, elle passe le plus clair de son temps aux écuries, en compagnie des animaux. On prétend même qu'elle leur parle. Depuis son arrivée sur l'île, la jeune femme a également développé un certain goût pour la lecture. Il n'est donc pas surprenant de la voir arpenter la demeure de son maître un livre ou un parchemin à la fin, sifflant quelques airs inconnus.


Capacités & talents  :
Grâce à son sens de l'observation inné, la jeune femme est devenue une excellente traqueuse. Rien ne semble lui échapper. Furtive et discrète, elle se révèle particulièrement efficace pour la chasse. Sans compter son habileté à l'arc. Si elle manque de force de part sa stature très menue, elle fait preuve d'une férocité sans égale. Elle mettra à profit sa souplesse et son agilité pour combler ses lacunes physiques. Elle reste cependant une combattante très moyenne et devra donc éviter les affrontements directs. Très souple et légère, elle est une bonne grimpeuse et aime monter aux arbres pour observer.

Depuis son entrée au service de son maître, elle s'est trouvée pour loisirs la lecture et l'écriture. Ainsi, il n'est pas rare de la voir prendre des notes de ses journées ou même de diverses expériences qu'elle mène. Elle s'est également essayée au dessin, découvrant ainsi quelques talents à l'esquisse et au croquis. Ainsi, elle s'est mise en tête de créer un lexique recensant toutes les espèces de plantes connues et leurs effets, orné d'illustration à l'encre et à l'aquarelle. Elle possède une connaissance impressionnante des simples mais la met rarement à l'épreuve.

Son sens de l'observation et de la déduction lui a souvent servi à se sortir de mauvaises passes. En effet, elle semble posséder une intuition face aux choses dissimulées et parvient à deviner les intentions de ses interlocuteurs. Ainsi, il est relativement difficile de lui mentir ou de la tromper. En revanche, encore peu acclimatée au peuple Mésorian, elle éprouve quelques difficultés à déchiffrer leur comportement et est parfois amenée à commettre des impairs.

La jeune femme possède une voix assez grave qui donne une certaine profondeur à ses chants. Mais l'art dans lequel elle excelle reste la danse. Pleine de vivacité et de fougue, elle peut faire preuve d'une élégance et d'une grâce surprenantes. Envoûtante lorsqu'elle danse, elle soumet les foules à son talent, forçant l'admiration et l'envie à bien des femmes.


Globalement que pense votre personnage des deux autres peuples ? :  :
Extrêmement curieuse et avide de connaissances, Abysse souhaite en apprendre davantage sur les autres peuples de l'Archipel. Les Mésorians et leurs mœurs la fascine. En revanche, la condition de certains Torkos la met mal à l'aise et elle ne sait comment se comporter en leur présence. Eprise de liberté, elle ne saurait que les encourager intérieurement, n'osant s'interposer avec les volontés Mésoriannes.

BIOGRAPHIE

Vision d'ensemble des relations que votre personnage entretient avec son entourage

Abysse n'a jamais eu le choix. Elle a du renier son peuple et sa famille; les fuir pour ne plus les revoir. Elle essaie d'y songer le moins souvent possible, se focalisant sur l'instant présent. Issue d'une famille nombreuse, elle avait trois frères aînés et une sœur cadette. Son père vivait du fruit de la chasse tandis que sa mère était une tisserande habile. Elle ignore ce qu'ils sont devenus.

Et puis il y a cet étranger, celui qui l'a poussée à l'irréparable. Un Mésorian originaire de l'Île d'Opale. Il se prétendait érudit, en quête d'aventures et souhaitait étudier les Okanakis. Depuis sa fuite, elle n'a plus eu de nouvelles de lui. Il possède une cicatrice faite par un loup, ultime souvenir de la jeune femme. Il est celui qui l'a poussée à se réfugier chez les Mésorians.

Il y a des admirateurs aussi et des envieuses. Ses danses subjuguent et envoûtent. Elles ont la cote en ce moment sur l'île. Son nom se murmurent dans les cours et sa silhouette interpelle. Le début d'une renommée pour cette jeune femme qui n'aspire qu'à la discrétion.
 

Son histoire :
Fille aînée de la portée, sa mère la nomma Kahina. Menue et discrète parmi ses frères, elle restait à l'écart observant les gens s'agiter et partant parfois pour de longues balades. Pour elle, chaque instant était une aventure. Elle aimait imaginer des péripéties et d'autres histoires sur chaque adulte qu'elle croisait, trop pressé pour remarquer l'enfant aux cheveux d'ivoire. Vers l'âge de dix ans, l'observation ne lui suffisant plus, elle se mit à poser des questions à chaque personne qu'elle croisait. Sa curiosité de semblait pas avoir de limite. Ses questions dérangeaient et troublaient si bien que la plupart des enfants se mirent à l'éviter. Les adultes, eux, la traitaient avec gentillesse mais finissaient toujours par s'agacer de ses questions. Seul le Chemen prenaient le temps de répondre aux questions lorsqu'il en était capable. Mais très vite la jeune fille se rendit compte que les connaissances de l'érudit s'arrêtait aux limites de la forêt. Lorsqu'elle lui demandait la signification de tel ou tel phénomène, il restait coi; n'osant s'aventurer sur des terrains que seule Eliwa pouvait élucider. Au delà demeurait le grand mystère. Elle aimait plus que tout grimper au sommet du plus haut arbre et contempler le monde qui s'étendait sous ses yeux. Elle devinait les montagnes au loin et imaginait de vastes étendues d'eau. Elle voulait entendre le bruit du ressac, sentir les embruns marins. Elle en avait entendu parler par un marchand de passage. Lui-même s'était vite lassé des questions de l'enfant, devinant qu'elle ne lui offrirait rien d'intéressant en retour.

Et l'enfant continua d'évoluer dans cet univers indifférent mais aimant. Deux autres soeurs la suivaient en âge et elle aimait jouer avec elle. Quant à ses grands frères, ils l'effrayaient mais elle voyait en eux de puissants protecteurs. Et la jeune fille devint femme, séduisante. Souple et gracile, ses cheveux immaculé intriguait et son regard troublait. Assurément, l'enfant étrange aux questions déroutantes était devenue une belle femme. Elle déambulait, rêveuse; ignorant les regards insistants qui pouvaient se poser sur elle. L'âge ayant emmené avec lui un bon nombres de responsabilités, la jeune femme du bien vite abandonner une grande part de sa rêverie pour se concentrer sur des tâches plus pragmatiques. Excellente chasseuse, elle s'aventurait ainsi des journées entières dans la forêt en compagnie de son père. Il y avait aussi ce goût pour la danse et les chants qu'elle du mettre de côté, faute d'aspect pratique. Quant aux jeunes gens de son âge, elle s'en tenait soigneusement à l'écart. Par habitude disons.

Mais il y avait cet étranger, si différent et si curieux. Il ne cessait de poser des questions sur la tribus et ses mœurs, prétendant être une sorte d'érudit pour son peuple. Il étudiait, disait-il, les peuples qui habitaient l'archipel. Il était arrivé quelques semaines plus tôt. Renfermés et peu envieux de confier leurs connaissances, les autres lui répondaient toujours de façon expéditives et laconiques. Mais la jeune femme, elle, ne pouvait s'empêcher d'en confier davantage lorsqu'il l'y poussait. Il avait compris depuis quelques temps qu'elle représentait l'unique source d'informations qu'il trouverait dans cette tribu. En échange de quelques informations sur son propre peuple, elle n'hésitait pas à lui faire visiter les lieux, répondant avec légèreté à ses questions. Elle aimait plus que tout lorsqu'il parlait des cités. Elle fermait les yeux et tentait de s'imaginer les paysages s'étalent sous ses yeux. Certains soirs, ils s'asseyaient à l'entrée de sa demeure et ils parlaient jusqu'à ce que les étoiles scintillent haut dans le ciel. Elle lui contait les légendes de son peuple. Et lui l'écoutait d'une oreille attentive, se refusant de prendre des notes, de peur qu'elle ne s'arrête. Le carnet qu'il ne quittait jamais la fascinait. Elle ne pouvait détacher les yeux des minuscules boucles qu'il traçait sur le papier. Oh ils avaient bien des runes et une espèce d'écriture mais ils s'en servaient si peu. L'écriture semblait être un fait habituel, une sorte d'habitude pour cet étranger.

*
**

Un jour, il la poussa à l'amener dans un endroit bien particulier de la forêt. Il s'agissait d'une clairière en bordure d'un torrent où les loups sacrés rodaient. Tous les autres Okanakis s'étaient montrés évasifs quant à son emplacements exacts. La jeune femme elle-même éludait ses questions lorsqu'il l'interrogeait. Et puis il lui avait promis un de ses carnet, vierge, et son matériel d'écriture. Sous le toucher velouté de la couverture cuivrée, elle n'avait pu résister. Le lendemain, ils partaient pour la clairière. Prévoyante, elle avait pris son arc et quelques flèches avec elle. Si du gibier croisait leur route, elle pourrait en ramener pour Ma'. Et puis, même si elle ne se l'avouait qu'à moitié, elle brûlait de montrer à cet étranger ses talents de chasseuse. Elle cherchait sans cesse à l'impressionner ; empruntant un air naturel, presque indifférent, lorsqu'il la complimentait sur ses exploits. Le chemin fut agréable, parsemé de discussions anodines. Les deux jeunes gens, sensiblement du même âge, s'appréciaient dans la mesure de leurs différences. Elle ignorait complètement les regards désapprobateurs des siens. Leurs remarques glissaient sur sa parfaite indifférence.

Hélas, ils ne parvinrent jamais à la clairière. L'étranger trébucha et se blessa à la cheville. Claudiquant, s'appuyant sur elle, ils prirent péniblement le chemin du retour avec une déception partagée. Lui parce qu'il venait sans doute de manquer l'occasion unique d'observer les loups sacrés. Elle parce qu'elle ne pourrait pas lui faire la démonstration de ses talents de pisteuse et d'archère. Mais des événements bien plus graves les rattrapèrent. Les loups, d'ordinaire si discrets et sauvages,  n'apprécièrent sans doute pas la présence de cet étranger si près de leurs terres. Trois d'entres eux, des mâles jeunes et efflanqués, les encerclèrent. Trop occupée à porter cet homme trop grand et trop lourd pour elle, la jeune femme n'avait même pas senti le piège se refermer sur eux. Et lorsqu'elle perçu le premier grognement, il était trop tard. Deux loups rôdaient dans l'ombre des arbres tandis que le troisième leur faisait férocement face. Sous le regard inquisiteur de l'animal, elle n'osa pas esquisser le moindre geste. Elle était sur son territoire, en présence d'un étranger. Les autres loups resserraient leurs cercles, s'approchant davantage. L'étranger se redressa, farouchement. Désarmé et blessé, il n'en menait pas large pour autant. Tétanisée, la jeune femme n'osait esquisser le moindre geste. Elle ne pouvait attaquer les loups sacrés. Ils avaient commis une erreur et devaient en payer le prix. Elle le savait.

Tout se déroula à la manière de ces rêves éveillés, lorsqu'on n'a nul conscience de ses gestes et que les pensées semblent s'être arrêtées. Le premier loup s'avança, les crocs menaçant. Elle encocha une flèche davantage pour dissuader l'animal d'attaquer que pour le menacer à son tour. Ce fut le second, dissimulé dans les bois, qui bondit sur l'homme blessé ; l'emportant dans sa chute malgré sa haute stature. Ses griffes creusèrent de profonds sillons, perçant la tunique. Elle imagina les crocs luisants déchirer la chair, ôter la vie de cet étranger qui lui avait offert tant de rêves, tant d'histoires incroyables. Et sans plus d'hésitation, elle tira. La bête s'immobilisa avant de chuter lourdement sur le côté. L'homme se releva vivement. Elle encocha une nouvelle flèche, le regard fou. Elle défia le premier loup, ignorant le dernier sur sa droite. Un rictus sauvage déformait son visage. Elle tira. Le loup bondit, évitant la flèche. Et, sans demander son reste, il disparut dans les sous-bois. Elle se tourna vivement vers l'étranger, n'osant regarder le sang qui maculait sa tunique. Elle l'attrapa sans douceur et il prit appui sur elle, grimaçant davantage.

La nuit venait de tomber lorsqu'ils arrivèrent cher Ma'. A peine conscient, l'étranger s'effondra sur la couche qu'on lui présenta. La vieille raviva le feu, donnant des ordres secs à la jeune femme pour préparer un onguent. Les yeux écarquillés, vides de toutes émotions, elle s'exécutait. Elle revoyait sans cesse la flèche se ficher dans l’œil du loup, s'enfonçant pour moitié dans son crâne. Et le glapissement de l'animal avant de s’effondrer. Elle avait menacé l'autre loup, celui qui les avait provoqué.

- J'ai tué un loup, fit-elle d'une voix blanche tandis qu'elle tendait des simples à la vieille.

Cette dernière l'observa d'un air sombre. Il eut été impossible de deviner à cet instant ce qui traversait son esprit. Elle ne paraissait ni surprise, ni résignée.

- Alors tu dois partir.

La jeune femme baissa les yeux et contempla ses mains. La vieille prit les herbes et les ajouta dans le récipient avant de la broyer méthodiquement. Lui tournant le dos, elle continua.

- Eliwa ne saurait accepter ta présence dans cette forêt à présent.

Les mots, prononcés avec lenteur, eurent l'effet de coups pilons dans le cœur de la jeune femme. Elle eu un hoquet douloureux et contempla d'un œil inquiété l'étranger.

- Il survivra et partira lorsqu'il le pourra. Il ne risque rien mais il n'est plus le bienvenu.

La vieille se pivota d'un bloc. Sa voix était dure, frappant sans pitié l'esprit de la jeune femme.

- Prépare tes affaires et pars tant que la nuit est de ton côté. Ta place n'est plus ici.

- Mais...sa voix mourut dans un souffle et elle aquiesça.

Une fois prête, la jeune femme embrassa Ma' la mort dans l'âme. Sans un regard pour l'étranger, elle  se partit. La nuit était l'unique refuge qui lui restait. Demain était un autre jour.

*
**

Elle courut à en perdre haleine. Refusant de s'arrêter pour prendre repos, elle quitta tout ce qu'elle avait connu. Elle laissa derrière elle son enfance, ses souvenirs et son peuple. En tuant ce loup, elle avait brisé une part d'elle-même. Une fois qu'elle eu quitté ses terres natales, bannie qu'elle était, elle erra longuement. Survivre en terres inconnues n'était pour l'instant pas une épreuve mais elle savait pertinemment qu'elle ne pouvait continuer à vagabonder comme elle le faisait. La solitude lui pesait, lui rappelait sans pitié ses actes. Et puis un soir, juste avant le crépuscule, alors qu'elle venait de dépecer un lapin, un objet tomba de son sac. Elle le contempla sans le toucher, ses yeux faisant le tour des initiales gravées dans le cuir. Son cœur déborda. Pour la première fois depuis le début de sa fuite, elle pleura. Un hurlement unique déchira sa gorge, ultime cri de souffrance dans la nuit naissante. Elle s'endormit roulée en boule, ses larmes avaient tracée des sillons sur ses joues sales.

Le lendemain, elle repartit, le livre serré contre son cœur et la tête emplie d'images. Un nom, unique, résonnait dans son esprit : Opale.

*
**

Pour marquer le changement dans son existence, la jeune femme abandonna définitivement son prénom en entrant dans la première grande cité Mésorianne qui s'offrit à elle. Elle se renomma elle-même Abysse, en raison de ses yeux d'un bleu intense et profond.

Avec quelle facilité elle fascina les Mésorians ! Discrets et frileux, ses congénères avaient toujours soigneusement évité les cités de ce peuple. Ils étaient demeuré un mystère aux yeux des Mésorians. La curiosité l'emportant sur la méfiance, elle fut accueillie avec tant d'hospitalité que la jeune femme ne sut comment accepter. Elle n'avait rien à leur offrir, si ce n'est son savoir et ses talents. Mais la chasse ne les intéressait pas. Non, ce qui les subjugua, en revanche, ce fut lorsqu'elle se mit à danser pour eux. On la couvrit d'éloges, de compliments et lorsqu'elle émit le voeux de se rendre dans la capitale d'Ileval, on la regretta avant même qu'elle ne partit. Reconnaissants, cependant, on lui offrit ce dont elle pouvait avoir besoin pour entreprendre un tel voyage. Et ce fut avec la bénédiction de ce peuple si étrange qu'elle se mit en route pour les grandes cités d'Ileval, sa renommée bourgeonnante la précédant.



Son inventaire :
Peu pudique à souhait, la jeune femme se contentait d'une sorte de bandeau épais pour retenir sa poitrine légère et d'une culotte courte en peau. Pour chasser, elle se munissait d'une ceinture et de sacoche ainsi que d'une capeline vert sombre. Elle évoluait la plupart du temps pieds nus. Pour seuls ornements, elle portait une espèce d'amulette métallique, couverte de rune, autour du coup et quelques bracelets de perles aux chevilles.

Consciente de l'exotisme de sa tenue, elle a depuis adopté une tenue plus propre à ses nouvelles fonctions. Elle ne porte qu'en de rare occasion sa tenue initiale, si ce n'est pour chasser. Ainsi, elle porte une robe sans manche en coton d'un rouge bordeaux, ornée d'ourlets légèrement ouvragés. Elle porte la plupart du temps dessous un chemisier blanc aux manches assez longues pour y dissimuler quelques poches secrètes. Elle ne se sépare jamais d'une large ceinture en cuir munie de quelques sacoches dont la plupart ignore le contenu. Lors de ses représentations, elle n'hésite pas à opter pour des tenues plus exotiques et assez légères pour ne pas entraver ses mouvements.

Pour affronter les rudes hiver, elle se contente d'une cape pourpre ou noire en laine donc la capuche est bordée d'une fourrure agréable au toucher ainsi que des gants épais et des bottes fourrées. Ultime touche d'exotisme, la jeune femme tient à conserver son étrange amulette couverte de runes et porte souvent des boucles d'oreilles de métal ciselé.

Elle ne se sépare jamais d'un long poignard qu'elle porte dans le dos, accroché horizontalement à sa ceinture. Pour chasser elle préfère néanmoins son bel arc en if. Les flèches qu'elle utilise sont toujours ornées d'un empennage aux plumes rouges. Bien que très peu l'ai vu combattre avec, elle se révèle une excellente adversaire à la lance. Elle utilise une longue lance dont  l'une des extrémité est ferré et l'autre munie d'une pointe en feuille et ornée une nouvelle fois d'une plume rouge. A cela elle peut compléter un petit bouclier rond accroché à son bras droit.



AUTRES INFOS
COMMENT SE PRONONCE LE PRÉNOM/NOM DE VOTRE PERSONNAGE ?
Comme il se lit, tout simplement.


ÊTES-VOUS SUR D'AUTRES FORUMS SUSCEPTIBLES DE VOUS PRENDRE DU TEMPS ?
Un seul autre.


SINON, POURQUOI AVOIR CHOISI ARCHIPEL ET COMMENT VOUS NOUS AVEZ TROUVÉS?
Je suis tombée dessus en navigant sur les différents partenaires de mes partenaires. Me souviens plus lequel. J'observe le forum depuis sa création ou pas loin Wink


ET SINON, DÉCOUVRIR L'UNIVERS D'ARCHI VOUS AVEZ TROUVÉ QUE ... ?

[X] C'était assez facile et agréable, je n'ai pas rencontré de difficultés à comprendre le tout
[ ] C'était long quand même, j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois pour tout intégrer.
[ ] Pour être honnête, je n'ai pas lu l'ensemble des sujets, je me suis concentré(e) sur ceux qui étaient importants pour mon perso, je verrais les autres plus tard



SI VOUS DEVIEZ VOUS QUALIFIER COMME JOUEUR VOUS DIRIEZ :

Actif dès que je le peux (Je peux avoir des longues périodes sans que je puisse me connecter) >> En effet, je suis actuellement dans un régiment donc pas de connexion internet. Le reste du temps, je suis assez connectée et j'essaie de répondre rapidement à mes rps. 


UNE DERNIÈRE CHOSE Á NOUS DIRE AVANT QUE L'ADMIN NE VOUS VALIDE :
J'aime le chocolat !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   19/4/2014, 19:50

Et bien j'ai presque terminé ma fiche. J'écrirai la suite dans la soirée et demain. Elle sera terminée avant dimanche soir normalement. Il faut encore que je peaufine mon avatar aussi.

J'ai décidé d'installer Abysse sur Opale puisqu'il manquait du monde il me semble. Par contre, concernant son clan d'origine, je ne me suis pas encore renseignée donc je ne l'ai pas précisé.
Revenir en haut Aller en bas
Dresseur de Griffos du clan Ereshaï
avatar
Dresseur de Griffos du clan Ereshaï

Messages : 517
Date d'inscription : 16/09/2013

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 26 ans

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : White

http://archipel.forums-actifs.com/t149-dhankin-le-loupiot#582
http://archipel.forums-actifs.com/t115-dhankin-le-loupiot#279
http://archipel.forums-actifs.com/t96-dhankin-le-loupiot#143

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   19/4/2014, 19:51

Bienvenue à toi !

J'aime beaucoup ton avatar, et j'ai hâte de lire la suite de ta fiche qui montre déjà un perso très intéressant Very Happy



Signature par Le Créateur, d'après une illustration de Kakku Voix-du-Soir
________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheffe du clan Dräoxi
avatar
Cheffe du clan Dräoxi

Messages : 660
Date d'inscription : 14/09/2013

INFO PERSONNAGE

Age du personnage : 21 ans

Avancement du personnage :
14/30  (14/30)

Couleur de parole : #993333 (Lëxi) & #666633 (Dräoxi)

http://archipel.forums-actifs.com/t119-lexi-croc-de-ligor
http://archipel.forums-actifs.com/t120-lexi-croc-de-ligor
http://archipel.forums-actifs.com/t90-termine-lexi-croc-de-ligor

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   19/4/2014, 19:52

Contente de te voir inscrite o/ Bienvenue *^* Hate de lire l'histoire de ton personnage


Lëxi Coeur-de-Tonnerre
"Les années s'annoncent sombres mais je ne connaîtrais pas la peur. Aussi étroit sois le chemin, bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme, je suis le maître de mon destin. Le capitaine de mon âme."

Rejoindre le clan Dräoxi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   19/4/2014, 20:07

Merci beaucoup. Il me reste une petite partie de l'histoire, son avis sur les peuples et les liens de mon personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   20/4/2014, 10:58

Voilà, j'ai terminé ma fiche en rajoutant les derniers bout d'histoire qu'il manquait. Je n'ai toujours pas indiqué de clan d'origine par contre parce que je n'ai pas trouvé d'infos sur les clans et leur localisation. Abysse est originaire d'Ileval, quels sont les clans présents sur l'île ?

Dans mon histoire, Abysse s'est créée une petite notoriété dans les grandes cités d'Ileval avant de prendre la route pour Opale. J'imaginais que sa renommée pourrait l'avoir un peu précédée, après tout, une artiste Okanakis c'est rare et prisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   20/4/2014, 10:59

Bienvenue parmi nous miss^^
Je vais enfin me sentir moins seul sur Opale Razz

J'adore ton avatar et ta fiche, tu écris super bien, ça fait très Carpe Diem Wink
Sur ce, au plaisir de te croiser sur le forum Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   20/4/2014, 11:01

Arf j'ai posté mon message et je n'avais pas vu le tien. Merci =)

Tiens c'est marrant, Carpe Diem est une expression que j'aime bien utiliser. Qu'est-ce qui t'y a fait penser dans ma fiche ?

On pourra se faire un rp alors. Abysse arrive tout juste sur l'île et compte bien s'y créer un nom.
Revenir en haut Aller en bas
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   20/4/2014, 11:48

Contente de te retrouver petite Bicyclette :p
Je n'ai pas le temps de lire tout aujourd'hui (chasse aux oeufs oblige ;p) mais j'ai déjà relevé un petit truc que me chiffonne :

Citation :
Fille cadette de la portée, sa mère la nomma Abysse en raison de son regard d'un bleu profond. Elle portait un regard si troublant sur son entourage que tout le monde approuva ce nom.

Les Oka donnent plutôt des surnoms à signification plutôt que des prénoms.Surtout que Abysse sonne beaucoup plus Mésorian, donc ce que je te propose, c'est plutôt de dire que quand elle était dans son clan, elle avait un autre prénom et avec un surnom en rapport avec "Abysse", et que quand elle est partie chez les Mésorians, elle s'est "rebaptisée" Abysse, pour effacé une partie de son passé Wink.
"Oeil de lynx" peut être un surnom qu'elle aurait choisie elle même durant son exil.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   20/4/2014, 13:28

Okay je vais modifier ça ! Est-ce que je peux avoir comme pseudo Abysse tout court sinon ? =)

Mais qui est se cache derrière le masque du Créateur pour qu'on connaisse mon petit nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   20/4/2014, 13:44

Ça se voit dans ta façon de décrire Abysse^^
Et puis tu le dis carrément à un moment donné, "vivre l'instant présent" Wink

On va éviter de flooder sur ta fiche, on peut voir tout ça en MP^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   20/4/2014, 16:48

Bienvenue et jolie fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   22/4/2014, 16:40

Voilà ! Enfin j'ai pu lire tout tranquillement.
J'ai juste deux petites choses à relever :
 puce1 Le rapport taille/poids me semble un peu léger, surtout si elle doit être un peu musclée avec la pratique de la danse. Donc je pense que tu peux ajouter quelque kilos ^^

puce1 Vis vis de la scène où elle est "bannie" par Ma', normalement, un banni doit l'être par le chef de clan et/ou le Chemenn, et il doit être marqué:

Citation :
Les bannis sont les Okanakis ayant commis un crime aux yeux de leur clan et qui ont été puni par le bannissement. Ils sont tatoués d'un croix sur le bras droit qui indique aux autres clans qu'ils sont des criminels.

Donc si tu gardes ton histoire tel quel, je te mettrais plutôt dans le groupe "peuplade" puisque elle s'est enfuie avant d'être marquée.
Si tu veux le rang "officiel" de Banni, il te suffit d'ajouter le passage sur son "procès" et son marquage. A toi de me dire ce que tu préfères. Wink



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur - Correcteur en chef
avatar
Administrateur - Correcteur en chef

Messages : 564
Date d'inscription : 24/04/2013

INFO PERSONNAGE

Age du personnage :

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : #C43418

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   24/4/2014, 12:29

Et j'ajoute mon petit commentaire! Smile

puce 2 Tout d'abord bravo pour cette fiche que je trouve très intéressante! Je pense qu'il y a de belles pistes à exploiter en RP avec ton personnage!

puce 2 Un petit détail: les Okanakis étant un peuple nomade, il faudrait justifier le fait qu'elle ne connaisse pas plus loin que sa forêt, ainsi que son Chemenn :)C'est du même goût que son manque de connaissances sur les Mésorians que tu as justifié déjà. Sinon, tu peux toujours trouver d'autres sujets sur lesquels elle pose des questions Smile

puce 2 N'hésite pas à proposer ton Mésorian en prédéfini ou même ton clan, si tu en as l'envie et le temps! Aussi, si tu veux, tu peux juste donner un nom à ton clan et laisser les choses telles quelles.

puce 2 Sinon je crois que j'ai fait le tour... Je ne me souviens plus de ce qui est de l'écriture chez les Okanakis, alors je laisse Créateur faire Smile J'espère n'avoir rien oublié. Et aussi mon clavier bug toutes les 5 secondes au  bas mot, donc de toute façon je ne peux plus rien écrire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   26/4/2014, 22:16

Kilos ajoutés.

Je n'ai pas envie de la voir assister à un procès. J'aimais l'idée de la fuite et du remord que cela pouvait impliquer. Dans ce cas, je préférerais le statut "Peuplade".

Je n'ai pas compris ce qui n'allait pas pour les questions qu'elle posait et ses connaissances. Je pensais que les Okanakis vivaient en retrait par rapport aux deux autres peuples en fait. Elle pourrait avoir davantage de connaissances ? Dans ce cas, je pense pousser sa curiosité sur des questions plus scientifiques, posant les limites du savoir Okanakis par rapport à celui des Mésorians par exemple.

Une fois bien impliquée côté rp, je comptais proposer le Mésorian en prédéfini. Pour le clan, je verrai o.o
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur - Correcteur en chef
avatar
Administrateur - Correcteur en chef

Messages : 564
Date d'inscription : 24/04/2013

INFO PERSONNAGE

Age du personnage :

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : #C43418

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   26/4/2014, 23:26

Alors les Okanakis sont bien "en retrait", au sens où ils ne vivent pas dans les villes Mésoriannes, mais ils font généralement du commerce avec eux (voire avec les Torkos des Cités Libres), peuvent aussi voyager souvent et rencontrer d'autres clans Smile

Mais comme tu dis que ton clan est assez frileux avec les Mésorians, en effet, elle peut manquer de connaissances à leur sujet. Et ton idée des questions sur les différences de savoir peut être très intéressante Smile



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   27/4/2014, 09:16

D'accord. Bon je vais modifier quelques trucs par rapport à notre discussion alors =)

Une dernière chose, il y a t'il encore des habitants d'Opale ? Je devais rp avec quelqu'un mais il a disparu (?)
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur - Correcteur en chef
avatar
Administrateur - Correcteur en chef

Messages : 564
Date d'inscription : 24/04/2013

INFO PERSONNAGE

Age du personnage :

Avancement du personnage :
0/0  (0/0)

Couleur de parole : #C43418

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   27/4/2014, 10:39

Ah oui, c'est vrai. Je crains qu'il n'y ait plus de Mésorians à Opale, du coup.

J'invite les joueurs à me reprendre si je me trompe!

Sinon, tu peux changer ton lieu de vie ou faire voyager ton personnage Smile



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   27/4/2014, 15:22

Je vais rester sur Ileval à mon avis et aller du côté des grandes cités puisque qu'on m'a proposé quelques liens sympa par là bas.

J'ai apporté toutes les modifications. Il me manque juste le nom de clan, je ne sais pas quoi proposer T_T
Revenir en haut Aller en bas
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   28/4/2014, 09:23

Citation :
Une dernière chose, il y a t'il encore des habitants d'Opale ? Je devais rp avec quelqu'un mais il a disparu (?)
Oui Rohan a voulu quitter le forum et voir son compte supprimé. Je regrette qu'il ne t'ai pas prévenu de son départ...

Pour le nom du clan je peu te proposer :
Citation :
Yakamë-Achaquoune-Mahove-Comatchë



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   28/4/2014, 12:05

Et bien voilà j'ai apporté toutes les modifications en optant pour Mahove !
Revenir en haut Aller en bas
Compte fondateur
avatar
Compte fondateur

Messages : 2668
Date d'inscription : 25/07/2012

http://archipel.forums-actifs.com

MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   28/4/2014, 14:39

Tu es validée

Je l'ai déjà dis mais je le répéte, concept de personnage très intéressant ! J'aime beaucoup son histoire, c'est touchant limite, sa division entre son peuple mais sa curiosité pour les Mésorians... J'ai hâte de voir ce que ça va donner en jeu !
En tout cas bienvenue !

Mais surtout il ne faut pas oublier que :

Tu as le droit de faire à la fois :
-2 sujets dans la zone de jeu,
-2 RP FB, et des RP épistolaires/individuels à volonté.
-1 RP futur alternatif, et 1 sujet au pays des rêves
Tu as le droit à 4 multi-comptes et qu'il faut attendre 1 mois entre chaque, et avoir fini au moins 3 rp (avec au moins deux joueurs différents) avec le dernier compte inscrit.
Il te faut un minimum de 150 messages comptant au moins 2 RP terminés par compte pour pouvoir faire de la pub et afficher un bouton 88*31 d'un forum dans ta signature .
Il faut prévenir des longues absences (plus d'une semaine) ici.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   28/4/2014, 16:14

Merci ! =D

Bah j'ai écris cette fiche bien rapidement je trouve et l'histoire n'est pas super bien écrite mais j'avais tellement hâte de rp 8D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'Oeil de Lynx   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Oeil de Lynx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Oeil de Lynx
» <@¿@> du 15 Avril : nébuleuse l'oeil de Dieu
» Saab > Nouvelle série Spéciale 9-3 Lynx
» l'oeil d'Horus
» Marissa ;D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archipel forum de fantasy  :: Le hors-jeu :: Les Fiches-